Oxatis signe un accord avec la FNH pour aider les magasins de vêtements à basculer sur le Web

Distribution

La Fédération Nationale de l’Habillement a signé un accord avec la plate-forme de création de sites e-commerce Oxatis. Les membres de la fédération pourront profiter de formations et de services gratuits pour mettre un pied sur le Web.

Selon la Fevad, en 2011 les ventes d’habillement, chaussures et accessoires sur le Net ont représenté 3,3 milliards d’euros en France. C’est 8% du total, et cette proportion grossit vite.
Conséquence directe : de nombreux détaillants s’inquiètent fortement pour leur pérennité s’ils demeurent exclusivement « off line ». Et pourtant le Web n’est pas toujours, loin s’en faut, incompatible avec les magasins physiques. Bien au contraire : selon une étude IPSOS-ColisPoste de juin 2011, 55% des e-acheteurs considèrent les deux canaux d’achat comme complémentaires, et 37% disent même privilégier les magasins physiques.

Un petit plus, effet multiplicateur en prime…

Selon la Fédération Nationale de l’Habillement (FNH), “une présence sur internet n’est pas uniquement un canal de vente supplémentaire – elle permet de communiquer facilement et en direct avec ses clients et de générer des visites en magasin.” Elle a donc décidé de signer un accord de partenariat avec l’une des plus grosses plates-formes de création de sites de e-commerce d’Europe. En l’occurrence le français Oxatis. Le deal a été officialisé le 23 janvier dernier à la faveur du Salon du Prêt à Porter, et prendra effet à compter du 21 février prochain.

Les dirigeants de la branche professionnelle du secteur habillement textile pourront bénéficier d’une formation dans plusieurs villes de France. De quoi découvrir comment acilement mettre en place un “site plaquette” destiné à générer du trafic dans leur boutique. Ils pourront aussi bénéficier de “services complémentaires pour aider les détaillants à animer leur boutique en ligne et fidéliser leurs clients.” Le tout avec une “offre tarifaire préférentielle pour les adhérents à la fédération.”

Pour Philippe Leroy, Directeur Général d’Oxatis, son entreprise contribue de la sorte à “donner des clés de compréhension à tous les secteurs d’activité dans la pratique d’Internet. Ni réservé à une élite, ni réservé à des segments spécifiques, Internet est une caisse de résonance incontournable, et nous sommes ravis que la FNH nous aide à porter ce discours auprès de ses adhérents.

Bernard Morvan

Le président de la FNH, Bernard Morvan, affirme pour sa part : “l’un des rôles de notre fédération est de donner accès aux leviers nécessaires pour soutenir la croissance des commerces de notre branche. La montée en puissance d’internet dans les achats des consommateurs a donc conduit notre Fédération à mettre en place une offre spécifique et Oxatis grâce à son expertise nous a semblé être un très bon acteur pour former et informer nos adhérents.

Au-delà de ces messages ultra-positifs, on aurait tort d’oublier que le paysage du e-commerce n’est désormais plus très dégagé. En France, le chiffre de 100 000 sites marchands a été franchi en 2011. Et beaucoup sont des « pure players » (pas de pas de porte) ce qui ne leur permet pas de bénéficier des atouts N°1 du commerce de détail traditionnel : la visibilité et la proximité des magasins, de vrais atouts pour entrer avec efficacité sur le Web.

 

Logo : © Mitarart – Fotolia.com