Gartner : En 2012 la Business Intelligence deviendra le couteau suisse des DSI

Tendances IT

Les systèmes IT ne sont plus seulement vus comme des moyens de réduire les coûts. Désormais, ils créent de la valeur, ce qui provoque une évolution sensible des stratégies des DSI vers la Business Intelligence et la gestion de la relation clients.

L’institut Gartner vient de publier l’édition 2012 de son étude “Gartner EXP CIO Survey 2012“. Elle a été conduite sur plus de 2300 DSI dans le monde, gérant pas moins de 321 milliards de dollars en dépenses IT pour les secteurs privé et public. 37 industries et 45 pays sont couverts, donnant une idée globale des stratégies IT des organisations.

Cette étude veut faire émerger les priorités stratégiques des DSI pour l’année 2012.

Et c’est sans grande surprise la catégorie “Analytics and Business Intelligence” (en bon français : “Solutions d’analyse et d’informatique décisionnelle.”) qui ressort grande gagnante de l’étude.  Dans son communiqué, Gartner explique que “les CIO combinent l’analytics avec les autres technologies pour créer de nouvelles capacités d’action. Par exemple, l’analytics plus la chaine d’approvisionnement améliorent la gestion et l’amélioration des procédures, l’analytics et la mobilité offrent de nouvelles possibilités aux vendeurs et pour les opérations sur le terrain, enfin l’analytics avec le social facilitent le contact avec les consommateurs et l’acquisition de clientèle.”

Pour les entreprises, le but principal des DSI ne serait donc plus de réduire les coûts grâce à plus d’efficacité. Au contraire, il est devenu de favoriser la croissance à travers deux relais principaux : permettre une meilleure gestion et acquisition des clients, et en favorisant l’innovation :

 

Une stratégie d’abord orientée client : “L’étude montre que les CIO pensent que l’expérience consommateur est la plus grande opportunité d’innovation portée par l’IT. Maintenant que les cadres supérieurs voient le potentiel de la technologie pour transformer les canaux de communication avec les consommateurs et améliorer l’expérience utilisateur, leur vision de la technologie a fait un pas de géant par rapport aux idées conventionnelles sur l’IT,” détaille Dave Aron, analyste et vice-président de Gartner.

Un autre potentiel d’innovation attribué à l’IT est, bien sûr, la mobilité. Elle sert à alimenter les logiciels de BI, et permet d’utiliser efficacement les résultats sur le terrain. C’est une priorité pour 61% des répondants à l’enquête. Le social devient aussi une technologie chouchoutée par les organisations, source de données précieuses pour alimenter les systèmes d’analyse de données non-structurées, et facilitateur de la transmission de l’information en interne. On constate par exemple la multiplication des réseaux sociaux d’entreprises, qui incluent aussi les fournisseurs et les clients, comme le montre bien le cas Arkoon (traité par ChannelBiz).

Une réalité à connaitre à l’heure où de plus en plus de sociétés de services informatiques se positionnent sur le marché de la BI et où les éditeurs de solutions spécialisées se tournent majoritairement vers un écosystème partenaires pour pousser leurs solutions auprès des DSI.

Logo : © christemo – Fotolia.com