Mats Carduner, Fifty-Five : “le marketing digital est en train de disparaître.. “

Distribution

Fondateur de Fifty-Five et ancien directeur de Google France, Mats Carduner revient sur le positionnement de cette agence de marketing digital…

ChannelBiz.fr – Quelle est l’ambition de fifty-five, aider les marchands à améliorer leur taux de conversion de visiteurs en clients ? augmenter leur panier d’achat ?

MC – Nous sommes partis du constat suivant : si 55% des personnes qui entrent dans un magasin repartent avec un achat, seulement 2% des visiteurs d’un site marchand transforment leur visite en un acte. Ce dernier peut-être un achat, l’inscription à une newsletter, l’adhésion à un club ou tout autre acte pour lequel le site a été conçu. Nous travaillons avec nos clients à optimiser la performance de leur site, de l’acquisition à la fidélisation de l’audience. S’il s’agit d’un site marchand, l’objectif pourra être d’améliorer le taux de conversion ou le panier moyen. Pour un site non marchand, comme un site média par exemple, nous pourrons rechercher à accroître le nombre d’articles lus ou développer les commentaires.
Nous accompagnons également nos clients à optimiser leur mix-média et à mieux comprendre l’importance et le rôle de chacun des canaux d’acquisition. Par quel média, gratuit ou payant, est venu le visiteur ? Quels sont les différents canaux qui ont amené le visiteur à passer à l’acte ? Quel combinaison de canaux offre le meilleur taux de conversion ? Avec ce genre d’analyse, les directeurs Marketing sont en mesure d’affiner leurs stratégies et d’orienter leurs investissements selon l’efficacité de chaque canal.

Concrètement, votre offre repose-t-elle sur des technologies ou sur de bonnes pratiques ?

MC – Notre offre est une combinaison d’expertise technologique et de conseil à partir desquelles nous pouvons accompagner nos clients dans l’optimisation de leur dispositif et de leur stratégie Internet. Nous avons développé nos propres outils pour extraire les données pertinentes dont nous avons besoin pour analyser un site et son trafic. Une fois les données pertinentes récupérées et analysées, nous les rendons compréhensibles, utiles et décisionnelles dans un tableau de bord, permettant de suivre les indicateurs-clés définis conjointement avec nos clients. Ces analyses et ces tableaux de bord nous permettent de dresser un état des lieux, de faire des recommandations et de mettre en place des tests A/B ou multivariés par exemple, ou bien d’optimiser la performance du mix-média.

Les points de vente se numérisent à leur tour. Vos recommandations pourraient un jour aider les marchands traditionnels à améliorer leur taux de conversion et peut être dépasser ces 55 % ?

MC – A terme, je pense que oui. Nos technologies permettront surtout de résoudre la question épineuse de la reconnaissance d’une même personne depuis sa navigation sur Internet (au bureau, à la maison, sur un mobile) jusqu’à sa présence en magasin, et le tout bien sûr sans collecter de données personnelles. En somme, nous constatons que le marketing digital est en train de disparaître, car Internet est désormais partout, et l’Internaute, le consommateur ou le chaland ne sont plus qu’une seule et même personne.


Auteur : jbouteiller
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur