Riverbed Technology s’empare de plusieurs actifs d’Expand Networks

Tendances IT

Le fournisseur de solutions optimisant les performances de l’infrastructure informatique, a annoncé le rachat de plusieurs actifs d’Expand Network en situation de liquidation en Israël. Parmi eux sa propriété intellectuelle. Mais Riverbed précise qu’il n’a pas acquis l’entité corporate d’Expand Networks et qu’il ne prendra pas non plus à sa charge les dettes, obligations ou contrats du pionnier de l’optimisation WAN qui connait une triste fin apparemment inéluctable…

A la fin 2009, la presse israélienne s’était faite l’écho d’un projet de rachat de la société israélienne Expand Networks par le californien Riverbed, celui-ci étant prêt à débourser une coquette somme (estimée alors entre 30 et 40 millions de dollars). A l’époque l’opération n’a pas été conclue, et fin 2011 Expand Networks a été conduite à mettre la clé sous la porte, le Tribunal de Haïfa décidant d’une liquidation intégrale des actifs de la société.

Et Riverbed Technology a décidé de reprendre une petite partie de ces actifs, et notamment la propriété intellectuelle, sans doute l’élément le plus intéressant, d’autant que la société californienne dit prévoir de lancer sur le marché de nouvelles offres de support technique pour les produits d’Expand Networks et qu’elle est prête à travailler « avec les anciens clients d’Expand afin d’étudier des opportunités de mise à niveau promotionnelles ».

Aucun élément financier concernant la transaction n’a été communiqué, mais une somme maximale de 10 millions de dollars est évoqué par diverses sources, soit à quelque chose prêt le qu’Expand Networks n’a pu rembourser. Ce rachat s’opère alors même que selon le quotidien économique local Globe, deux autres acquéreurs s’étaient également manifestés, avec une proposition plus faible (de l’ordre de 6 millions de dollars).

Endettée depuis de longs mois, la société israélienne à la suite de son incapacité à rembourser ses échéances avait du se résoudre il y a quelques semaines à déposer le bilan,  à accueillir un administrateur judiciaire et à « remercier » la majeure partie de son personnel.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur