IT Partners : Thierry Cosavella (Athena Global Services) se félicite des résultats de 2011 et se projette dans l’avenir et le Cloud

Stratégies Channel
Thierry Cossavella, Athena Global Services

C’est un Thierry Cossavella comme de coutume souriant (il a encore plus de raisons de l’être après un exercice 2011 excellent) que nous avons rencontré à Paris la semaine dernière, à l’approche du salon IT Partners 2012. Un évènement qui a maintes fois consacré Athena Global Services et auquel il est fidèle depuis ses débuts. Le gérant et CEO du grossiste et éditeur spécialisé dans la sécurité et l’archivage des données nous parle des résultats 2011, de ses projets et de ses ambitions sur lT Partners 2012.

Des résultats excellents

C’est peu de dire que Thierry Cosavella est ravi de l’exercice 2011 de sa société. Il s’est terminé sur une croissance du CA de 17% (à 9,2 millions d’euros), AGS a vécu une diversification réussie de son activité et a notamment vu celle dédiée à « Shadow Protect » de StorageCraft  multiplier par quatre son chiffre d’affaires en un an. Le grossiste de Pavillons-sous-Bois (93) a profité aussi de son exercice 2011 pour augmenter son personnel : « Nous sommes désormais 32, indique Thierry Cossavella, et nous continuons à recruter sur des profils commerciaux et techniques ».

Autre sujet de satisfaction pour notre interlocuteur : « Nous avons continué à faire progresser notre réseau de distribution, explique-t-il. Et il est composé de toutes sortes de profils, du simple revendeur de quartier aux grandes chaines de distribution, en passant par les corporates resellers et les e-resellers ». Athena Global Services revendique à ce jour pas moins de 2500 revendeurs actifs.

Le CEO d’Athena Global Services ajoute que l’an passé son entreprise à continué à innover en développant à destination principale des revendeurs, une longue liste de nouveaux outils : « Comme chaque année nous avons d’abord lancé une nouvelle version de notre portail Web, nous avons intensifié nos webinars pour les revendeurs ou les clients, nous avons organisé un roadshow dans 5 villes françaises et nous allons le pérenniser en 2012 et le transformer en évènement permanent toute l’année. Chaque mois, une grande ville provinciale nous accueillera sur un format de deux demi-journées (la première en matinée consacrée à la formation commerciale, la seconde l’après-midi à la technique), afin d’ajouter encore un peu de la proximité avec nos revendeurs. Ca va démarrer avant IT Partners ».

Les initiatives nombreuses et variées semblent appréciées des revendeurs. Thierry Cossavella dit vouloir en faire encore plus : « Aujourd’hui, je vous annonce que nous avons mis  gracieusement à disposition de tous les revendeurs une page à leur logo, hébergée et maintenue par Athena.  Ils peuvent s’en servir pour leur communication et améliorer leur présence sur le Web, via un espace sécurisé et maintenu par
nous-mêmes, à nos frais… 
»


L’Afrique francophone…

Parmi les faits saillants de 2011, Thierry Cossavella cite sans hésiter l’ouverture en septembre dernier d’une division « Afrique », baptisée « AFrica Global Services » (AFGS). Sa vocation ? Distribuer l’ensemble des solutions que l’entreprise représente en France. Notre interlocuteur explique : « Nous avons pour ce faire la confiance des éditeurs, et nous ciblons toute l’Afrique francophone (Maghreb et Afrique Noire), soit une vingtaine de pays.  Le potentiel n’est pas négligeable et l’objectif a trois ans est de positionner l’ensemble des gammes distribuées dans le hit-parade des solutions les plus vendues sur ce continent. Le modèle de distribution utilisé est similaire à celui de la France (indirect) et les revendeurs des pays concernés bénéficient à la virgule près au même niveau de services que leurs confrères de l’hexagone ».

IT Partners pour continuer de surfer la vague du succès

Il ne fait aucun doute que le salon à Disneyland Resort Paris, les 31 janvier et 1er février 2012, sera cette année encore un moment crucial pour Athena Global Services. Et Thierry Cossavella n’est pas peu fier de rappeler notamment qu’il  a déjà gagné trois fois consécutivement le prix du meilleur grossiste délivré par notre confrère Distributique sur la base du vote des revendeurs… Il est encore cette année dans la liste des « nominés »… Alors la passe de quatre ? « On l’espère bien sûr, mais nous tenons surtout à remercier à ce sujet la fidélité de nos partenaires qui d’année en année votent pour nous. C’est la marque de leur satisfaction quant à notre niveau de service, la qualité de nos contacts et celle de nos solutions ».

Au-delà de ce prix, bon pour le moral et pour l’image de son entreprise, Thierry Cossavella indique les grands axes de sa participation à IT Partners. « Comme chaque année, affirme-t-il, notre ambition est de rencontrer un maximum de contacts parmi nos partenaires actuels et de recruter de nouveaux partenaires. A cet effet, nous rééditons cette année encore l’organisation de notre conférence partenaires sur l’évènement. Elle aura lieu dans l’espace Jeux de Disney Village que nous avons privatisé pour l’occasion. Environ 400 personnes sont attendues en fin d’après-midi du 31 janvier ! »

Quid des solutions ? « En termes de solution, nous allons évoquer l’ensemble de nos gammes principalement dans les domaines de la sécurité et de l’archivage. Trois nouvelles marques (en cours de signature) seront dévoilées sur notre stand ainsi que pendant la conférence dont je viens de vous parler.  Nous allons également nous développer dans un domaine dont l’actualité ne vous aura pas échappé : le Cloud. D’ores et déjà,  nous avons lancé il y a peu une offre de sauvegarde en ligne dans le Cloud pour le grand public et les entreprises, signée Memopal. Mais nous allons continuer dans cette voie, enrichir notre offre en tenant aux revendeurs un message clair : ils doivent être présents, occuper le terrain en mixant  solutions traditionnelles et solutions Cloud sans laisser l’espace libre aux velléités de certains éditeurs ou fournisseurs désirant travailler exclusivement en direct. Notre rôle ? Etre là pour les aider à franchir le rubicon si la perspective pourrait leur paraitre trop risquée ! »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur