Dépenses IT pour 2012 : le Gartner plus prudent…

Tendances IT

Ce n’est pas encore la récession, confirme le cabinet Gartner. Mais les dépenses IT, dans le monde, continueront d’augmenter en 2012 à un rythme plus lent: +3,7% et non plus 4,6%

La crise de “la zone Euro” et les contraintes pesant sur les livraisons de disques durs seraient les deux principaux facteurs expliquant une moindre croissance des dépenses IT en 2012 dans le monde.

Le cabinet Gartner vient ainsi de réviser ses prévisions sur l’état des dépenses dans le domaine de l’informatique. Les réajustements opérés affichent toujours une croissance mais moindre: au lieu de +4,6%, les analystes tablent maintenant sur +3,7%. Cela se traduira par un volume d’investissements total de 3.800 milliards de dollars (contre 3.700 milliards en 2010). En sortie de crise, en 2010, par rapport à 2009, la croissance avait été presque double, avec +6,9%.

La prudence affichée pour 2012 s’explique par le contexte général de faiblesse des économies dans le monde, la crise de la zone Euro et, toujours, les conséquences des inondations en Thaïlande…

Les quatre principaux domaines de dépenses du secteur IT sont concernés par ce ré-ajustement de croissance : les matériels, le logiciel d’entreprise, les services IT et les équipements & services télécoms.

Nous estimons que la fourniture de disques durs pourrait être réduite de 25% -voire plus- au cours des 6 à 9 prochains mois. La reconstruction des unités de fabrication détruites va prendre du temps et les effets continueront à être perceptibles sur 2012 et très probablement sur 2013“.

 

Les PC OEM sont les moins touchés

Le secteur de dépenses le moins touché sera celui des grands fabricants de PC en OEM; mais tous seront plus ou moins impactés par les restrictions de fourniture de disques durs. Et ces restrictions, notamment au cours du premier semestre 2012, auront des conséquences sur l’ensemble des dépenses ‘hardware’.

C’est le domaine des équipements télécoms qui va bénéficier du plus fort taux de croissance, à +6,9% en 2012, devant les dépenses dans le logiciel (à+ 6,4%).

Etude Gartner dépenses IT 2012 (en milliards $)

 

La plupart des économistes continuent de penser qu’une dépression économique mondiale précipitée par la chute de la zone Euro n’est pas le scénario le plus probable” (…)  “A l’inverse, une solution politique, au moins temporaire, doit permettre d’éviter un écroulement catastrophique généralisé de l’Euro, même si des mois, sinon des années d’incertitude et de faible croissance pourraient advenir dans les pays de la zone Euro“, commente le cabinet Gartner.

En fin d’année 2011, le cabinet d’études avait déjà donné un avertissement: une tendance à la baisse avec les chiffres du 4è trimestre 2011, par rapport au 3è trimestre:

Etude Gartner, dépenses IT 2011, 4e trim.