Un mélange de Sandy Bridge et d’Ivy Bridge pour la nouvelle gamme de CPU Intel Xeon

Tendances IT

Les microprocesseurs Xeon d’Intel devraient être renouvelés au cours des deux premiers trimestres de 2012. Une mise à jour de près de 40 puces mélangeant des modèles reposant sur une architecture Sandy Bridge-EP à d’autres modèles Ivy Bridge-H2.

Un article de Rénald Boulestin, adaptation : GC

Destinés aux serveurs, les microprocesseurs Intel Xeon offrent des performances variables à des prix tout aussi variables. Ils s’appuient sur une mémoire cache L3 de taille conséquente (de 15 Mo à 20 Mo suivant les modèles) et sur l’HyperThreading (jusqu’à 16 Threads).

Une première salve de Xeon Sandy Bridge-EP

Durant le premier trimestre 2012, ce sont pas moins de 18 modèles Sandy Bridge-EP (Efficient Performance) gravés en 32 manomètres (nm) qui seraient lancés par Intel.

Parmi ces modèles, basés sur l’architecture Sandy Bridge-E, pas moins de sept puces, dont le Xeon E5-2690, seront des microprocesseurs à huit cœurs.
Les onze autres seraient déclinés en modèles à 2, 4 et 6 cœurs. Les fréquences d’horloge des modèles E5 s’échelonneront de 1,8 GHz pour les quadruples cœurs et à 3,1 GHz pour les octuples cœurs.

Une seconde salve de Xeon Ivy Bridge-H2

Une première vague qui sera suivie, indique le magazine Digitimes, du lancement de 11 Xeon à architecture Ivy Bridge-H2 dès le début du second trimestre 2012. Parmi ceux-ci, il y aura des Xeon E3 , dont l’E3-1290v2, avec des prix allant de 189 dollars à 884 dollars, mais aussi des E5, dont l’E5-2470, pour lesquels la gamme de prix serait comprise entre 192 dollars et 1440 dollars. Ils seront accompagnés du lancement de 7 autres modèles de Xeon à architecture Sandy Bridge-EP. Les spécifications techniques des modèles Ivy Bridge ne sont toutefois pas encore connues.

Une gamme pléthorique et surtout le mélange d’une toute nouvelle architecture à l’architecture précédente, qui pourrait se traduire par des hésitations de la part des constructeurs de serveurs. On pense notamment aux Mac Pro d’Apple qui n’ont pas été renouvelés depuis juillet 2010. La firme de Cupertino pourrait « sauter » la génération des Xeon Sandy Bridge-EP pour passer directement aux Xeon Ivy Bridge-H2. A moins qu’elle n’opte pour un savant mélange des deux dans sa nouvelle gamme de Mac Pro.

Crédit photo : © Scanrail – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur