Le Bring Your Own Device monte en force… au sein des PME américaines

Tendances IT

87 % des employés des PME américaines sont aujourd’hui adeptes du BYOD. Une pratique qui n’est toutefois pas sans risques en termes de sécurité informatique. Netgear vient de dévoiler les résultats d’une étude menée aux États-Unis concernant le phénomène du Bring Your Own Device (BYOD), lequel consiste pour les salariés d’une entreprise à apporter leur

87 % des employés des PME américaines sont aujourd’hui adeptes du BYOD. Une pratique qui n’est toutefois pas sans risques en termes de sécurité informatique.

Netgear vient de dévoiler les résultats d’une étude menée aux États-Unis concernant le phénomène du Bring Your Own Device (BYOD), lequel consiste pour les salariés d’une entreprise à apporter leur propre matériel sur leur lieu de travail. (Voir à ce sujet la tribune de Frédéric Dubois, « Bring Your Own Device : les PME en première ligne ! »)

Cette enquête montre que 87 % des employés des PME pratiquent aujourd’hui le BYOD. Un plébiscite pour cette approche, qui touche par ailleurs les entreprises de toutes tailles. Sont concernés en premier lieu les terminaux mobiles comme les smartphones et les tablettes.

Le BYOD n’est toutefois pas sans risques, comme le souligne Netgear : problèmes en terme de contrôle d’accès aux données, introduction de malwares au sein de l’entreprise, difficulté à gérer les terminaux mobiles des employés, etc. Dans ce contexte, la mise en place de solutions de Mobile Device Management (MDM) est plus que recommandée.

Et l’Europe ?

Netgear suppose que les marchés européens et français suivent aujourd’hui la même tendance, ce qui est probablement vrai dans le cadre des TPE et PME.

Toutefois, l’étude menée par la firme portait sur des PME américaines, dont la taille leur vaut souvent d’être assimilées en France à de grandes entreprises. Dans ce secteur, il est peu probable que le BYOD soit aussi populaire en France qu’il l’est outre-Atlantique.

Crédit Icono: © javier brosch – Fotolia.com