E-Commerce : e-bride veut débrider le e-commerce à partir du 30 novembre

Tendances IT

Un nouveau site de e-commerce IT, encore en devenir, qui veut innover. Son créateur explique qu’un consommateur de nouvelles technologies a besoin d’avoir toutes les caractéristiques d’un produit pour faire son choix, et surtout de l’obtenir au meilleur prix. Rien que du classique direz-vous ? « Non », répond e-bride, qui ajoute que son concept d’e-commerce permet aux internautes de ressentir une réelle maitrise sur le prix final du produit convoité. Explications.

« Simple, pratique et attractif, e-bride souhaite rendre accessibles les nouvelles technologies aux internautes. Grâce à ce système de DV, les internautes pourront réduire le prix des produits par rapport à celui du marché », explique Frédéric Malville, DG d’e-bride.fr

Mais de quoi parle-t-on ?

L’argumentaire d’e-bride tient dans ces quelques phrases : « Les nouvelles technologies sont partout, les consommateurs et en particulier les jeunes actifs souhaitent être toujours bien équipés. Ils désirent le dernier téléviseur, le Smartphone dernière génération ou encore l’appareil photo à la qualité optimale.  Mais pour répondre à ses désirs d’équipement, il faut parfois y dépenser une certaine somme. Pour remédier à cela, la plateforme e-bride propose à chaque utilisateur, via un concept unique en France, de faire baisser le prix du produit qu’il souhaite acheter. »

Les DV dont parle Frédéric Malville, ce sont des « droits visuels ». Chaque DV s’ajoute à ceux des autres acheteurs potentiels et diminue le prix du produit. L’enjeu ? Rendre le prix le plus attractif possible par rapport à celui de base. D’où la notion de brideur. Une fois que celui-ci a cliqué, le prix du téléphone, de l’appareil photo ou encore de l’ordinateur est « démasqué ». Dès lors s’ouvrent plusieurs possibilités pour le consommateur :

–              Acheter au prix démasqué,

–              Attendre que le prix continue de baisser grâce aux clics d’autres internautes en risquant de voir le produit être acheté par un autre brideur.

–              procéder à un « achat immédiat » : tout comme d’autres sites de e-commerce, l’internaute peut aussi acquérir le produit au prix du marché sans continuer à chercher à le faire baisser.

En résumé, on a affaire – même si e-bride ne l’évoque pas – à une réinterprétation des règles des enchères inversées…

Là, ou e-bride innove aussi c’est dans la création de packs de droits visuels crédités sur le compte du e-consommateur (au nombre de 6 dans un premier temps). Soit :

Le pack « découverte »: 5 DV à 5 € (5 DV crédités),

Le pack Small : 10 DV à 10 € (11 DV crédités),

Le pack medium : 20 DV à 20 € (23 DV crédités),

Le pack large : 50 DV à 50€ (58 DV crédités),

Le pack XL : 100 DV à 100€ (120 DV crédités),

Le pack XXL : 200 DV à 200€ (250 DV crédités).

Bref, il ne s’agit pas d’achat direct ici, mais de leviers d’abaissement du prix. Et e-bride considère que ça change tout…  A suivre…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur