Laure Arnold, Directrice Générale Adjointe d’Absys Cyborg : « Nos deux partenaires sont plus que jamais Microsoft et Sage »

Stratégies Channel

Absys Cyborg est un éditeur et intégrateur de solutions ERP métier. Filiale du Groupe Keyrus, cette société a reçu en 2011 le prix du revendeur Microsoft Dynamics de l’année pour la France. Nous avons pu récemment rencontrer sa DGA, Laure Arnold, qui est revenue sur l’actualité récente d’Absys Cyborg et nous a donné les perspectives d’évolution de sa société.

Laure Arnold, Absys Cyborg

Couronnée par Microsoft en tant que meilleur revendeur Dynamics dans l’hexagone, Absys Cyborg est également présent désormais à l’échelle internationale, à l’instar de sa maison-mère Keyrus. La société fait partie des rares membres élus à la fois à President’s Club et à Inner Circle. Le premier nommé distingue le haut du panier (5%) des partenaires Dynamics les plus performants à l’échelle mondiale. Le second est même réservé à 1% seulement de ces mêmes partenaires !

Invoquant plus que jamais son métier d’éditeur et intégrateur de solutions ERP métier, la  filiale du Groupe Keyrus a profité du dernier salon ERP à La Défense pour confirmer son positionnement de partenaire stratégique de Microsoft pour sa gamme Dynamics. Et donc, on le répète, a été couronné pour cela par l’éditeur de Redmond.

Absys Cyborg indique que cette récompense lui a été remise en premier lieu pour son engagement constant et sa contribution exceptionnelle au développement et à la commercialisation des solutions Microsoft en France sur le marché des moyennes entreprises.  A l’appui, la performance réalisée par l’éditeur et intégrateur qui est parvenu en un an seulement, en répondant à des critères très élevés d’attribution, à labéliser au niveau « CfMD » (Certified for Microsoft Dynamics) ses solutions métier développées autour des produits Microsoft.

Ayant obtenu le plus haut niveau de certification (Gold) chez Microsoft pour la partie Dynamics, l’entreprise emploie plus d’une centaine de collaborateurs sur plateforme Microsoft et 100% de ceux-ci sont certifiés…

Un effort de longue haleine

Depuis plusieurs années, Absys Cyborg  a conçu et développer une stratégie de « verticalisation » de ses offres, en se spécialisant dans l’édition et l’intégration d’ERP métier basés sur Microsoft Dynamics NAV, avec aujourd’hui à son catalogue trois suites majeures de solutions dédiées: Dynamics KeySuite (l’ERP de gestion d’affaires pour les sociétés de services), Dynamics ProBatc (pour les industries de transformation et du semi-process) et Dynamics NaviBat (l’ERP des entreprises du BTP). Ce, sans perdre de crédit pour autant auprès de Sage, l’autre grand partenaire éditeur de l’entreprise.

Laure Arnold, Directrice Générale Adjointe d’Absys Cyborg, le confirme : « Nos deux partenaires sont Sage et Microsoft, dit-elle. Nous sommes satisfaits d’être adossés historiquement à ces deux acteurs. Je vous rappelle que nous sommes Centre de Compétences Sage PME et MGE, et hotline agréée. Nous sommes du reste le plus gros client de Sage en Europe, n°1 en France sur Sage PME et sur Sage 1000 et N°2 sur ERP X3. »

Sur la partie Microsoft, Absys Cyborg revendique avoir à ce jour plus d’une quarantaine de références dans le secteur des services, une cinquantaine dans l’industrie, ainsi qu’une trentaine dans le BTP,  soit près de 4 000 utilisateurs en France et à l’international.  « On a développé « Dynamics Keysuite », en tant qu’ERP de gestion d’affaires pour les sociétés de service, explique Mme Arnold . Depuis un an, nous l’avons déployé en France et en Belgique en interne chez Keyrus.  Et notre ambition est d’étendre la solution à l’ensemble des pays où est présent Keyrus ».
Ce qui marque particulièrement les efforts consentis ces derniers mois ? « Nous avons renforcé nos  investissements en R&D, affirme Laure Arnold. Ce, afin de proposer de nouvelles solutions métier et développer la logique Cloud ». De quoi voir l’avenir avec sérénité : « Nous prévoyons une croissance de 22% du CA à l’horizon 2013. Et nous comptons continuer à étoffer nos équipes, notamment parce que le cœur de notre activité est constitué de PME et PMI. Un profil de clientèle qui attend de nous de la réactivité et de la proximité ».

Prospère, au sein du groupe Keyrus, Absys Cyborg cherche aussi aujourd’hui à mener quelques opérations de croissance externe, par le rachat d’entités rentables (« à partir de 5 personnes avec une logique d’intégration dans notre projet », précise Laure Arnold, avant d’ajouter : « l’idée est de faire venir à nous des équipes expertes et des idées nouvelles pour enrichir  notre activité »).

Cela pourrait se faire, par exemple, dans le domaine du Cloud. Un sujet dont Laure Arnold a conscience qu’il est majeur pour l’avenir de sa société. « Je suis convaincue que l’usage de l’informatique a définitivement changé. » La première étape du voyage vers le Cloud (pour reprendre une terminologie VMware) est logiquement celle du SaaS (« nous allons proposer dans un premier temps des outils en mode SaaS »). Et si on lui oppose que l’ERP (sauf la partie CRM) pourrait  sans doute être l’un des derniers domaines à basculer intégralement dans le Cloud, elle répond « A la question ‘Quand ?’  je n’ai pas de réponse toute prête… Mais, pour moi, la bascule va venir par le bas, par la petite PME, la TPE et la micro-entreprise. Les grandes structures basculeront dans un deuxième temps pour des problèmes de coûts, de conformité ou de sécurité ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur