Quand Hitachi Data Systems rencontre Hana by SAP

Tendances IT

HDS (Hitachi Data Systems) vient de lancer une offre packagée avec Hana, la solution In-Memory de SAP. Reposant sur le stockage AMS 2000 et le système serveur Compute Blade 2000, elle promet aux clients une haute disponibilité et une bonne évolutivité.

Difficile d’analyser des volumes de données en perpétuelle croissance… Pourtant, ce type de traitements s’avère essentiel pour mieux connaître ses clients, optimiser ses activités, etc. SAP Hana (ou High-Performance Analytic Appliance) est une appliance virtuelle basée sur la technologie In-Memory conçue pour relever ce défi.

Capable de traiter tout type de source de données (analysées en temps réel, qu’elles soient analytiques ou transactionnelles), Hana intègre les composants logiciels SAP optimisés pour divers matériel en partenariat avec les constructeurs.

Depuis 1994, Hitachi Data Systems (et sa maison mère Hitachi) a passé une alliance stratégique avec SAP qui autorise ses équipes de vendre, intégrer et déployer les solutions de l’éditeur via des processus de “certifications croisées” en haute disponibilité et évolutivité.

Et donc, nos confrères de Silicon.fr, nous apprennent que HDS propose désormais sa nouvelle Converged Platform for SAP Hana, qui associe son équipement de stockage AMS 2000 (Adaptable Modular Storage) et sa solution serveur en lames Hitachi Compute Blade 2000 avec la technologie Hana.

La technologie de virtualisation de SAP permet d’étendre la charge de travail sur trois niveaux (client, application, base de données) ce qui induit de la souplesse et de l’évolutivité à la plateforme matérielle sous-jacente. Grâce à son infrastructure de stockage, HDS étend ces capacités à un quatrième niveau : le stockage virtualisé. Dès lors, l’entreprise dispose de mécanismes de virtualisation pour les serveurs et le stockage : provisionnement automatisé des ressources, mécanismes de continuité d’activité évolués, évolutivité et fonctions de prédictibilité, etc.

Un tel package facilite un déploiement rapide ainsi qu’une meilleure maîtrise de l’évolutivité de l’infrastructure. Et si le plus lourd dans les projets actuels tient en règle générale dans la compréhension et l’organisation (ou réorganisation) des donné, c’est déjà ça de gagné !

(source image: DR)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur