Trois questions à … Lyle FRINK, Avast : “L’équilibre entre e-boutiques et magasins varie selon les pays”

Stratégies Channel

Directeur de la communication d’Avast, Lyle Frink évoque la stratégie “channel” de cet éditeur de logiciels de sécurité.

Lyle Frink, Avast

ChannelInsider.fr – Avast compte de nombreux revendeurs en Europe. Que pèse ce canal de distribution face aux grands sites de téléchargement, qui sont par ailleurs également vos partenaires ?

LF – Avast a en effet de nombreux revendeurs et distributeurs en Europe. Les détails varient en fonction des pays et des conditions de chaque marché. Pour plus d’informations un pays spécifique ou la France, vous pouvez vous rendre : http://www.avast.com/locate-dealer. L’équilibre entre e-boutiques et magasins varie selon les pays. Nous ne communiquons hélas pas d’informations détaillées sur ce sujet.

CIF – On parle de plus en plus de “marketing viral”- Misez-vous également sur vos millions d’utilisateurs pour assurer la promotion de vos services auprès de leurs proches ?

LF – La croissance d’AVAST a été alimentée par le bouche à oreille d’utilisateurs satisfaits. Nous pensons que les gens sont prêts à utiliser avast! dans leur environnement de travail après qu’ils aient pu constaté le degré de performances des logiciels antivirus à la maison.

Cette relation va dans les deux sens. Nous avons conçu nos nouveaux produits à destination des entreprises (Business Protection) avec l’apparence et les caractéristiques d’installation des produits avast! grand public. Un bon antivirus n’a pas besoin d’être compliqué –à la maison ou au bureau.

CIF –  Que regard portez vous sur le rapprochement d’Intel et McAfee. Votre indépendance est elle une force ou une faiblesse ?

Je ne veux pas commenter les actions de nos concurrents. Ce que je peux vous dire en revanche, c’est que notre entreprise fournit aux internautes de très bons logiciels de sécurité – qu’importe ce que cela exige. Nous ne voyons pas pour le moment l’intérêt d’incorporer nos produits dans le « hardware ».