Les services informatiques ont du mal à gérer les employés nomades

Stratégies Channel

Le travail à distance est de plus en plus accepté et le nombre de personnes qui travaillent hors du bureau augmente progressivement en Europe. La souplesse de cette approche a ses avantages, mais il ne faut pas oublier la charge croissante au niveau de l’informatique et du support technique.

Philippe Elie, Riverbed

par Philippe Elie, Directeur Europe du Sud de Riverbed.

En effet, d’après une enquête commandée auprès du cabinet d’étude Vanson Bourne, le support technique des télétravailleurs s’avère de plus en plus ardu. Cette étude, lancée par Riverbed et réalisée en Europe auprès de 300 DSI de divers secteurs, montre que les télétravailleurs Européens rencontrent des difficultés fondamentales pour collaborer à distance. Plus d’un sur quatre directeurs informatiques interrogés, soit 27 % d’entre eux, se heurtent à des problèmes de performances du réseau et 11 % à des problèmes de performance de leurs applications informatiques.

L’étude constate une augmentation de la mobilité des employés dans les entreprises à travers toute l’Europe et révèle que beaucoup d’entre elles reconnaissent les avantages d’une amélioration du moral des employés (58 %) et de leur productivité (59 %). En moyenne, 32 % de la main d’œuvre travaille à distance, et la moitié des DSI souligne que cette proportion a augmenté au cours des douze derniers mois.

Cependant, cette augmentation se traduit par une hausse du coût de l’assistance et du nombre d’appels. Lors des 12 derniers mois, 46 % des responsables consultés ont constaté une augmentation du coût de gestion des employés distants et 32 % des entreprises une augmentation de leurs appels au support technique. En conséquence, 32 % des entreprises estiment que leur service informatique consacre plus de 40 % de son temps à aider les utilisateurs distants.

Que faire alors pour que les employés ‘hors site’ soient aussi productifs que leurs collègues au bureau? Pour bénéficier de conditions de travail similaires, les entreprises doivent mettre en place les solutions et les technologies nécessaires à un fonctionnement rapide et fiable des systèmes, des réseaux et des applications.

Dans le cas contraire, le service informatique aura du mal à gérer l’assistance d’un nombre croissant d’utilisateurs distants, au risque d’être débordé et de conduire à une explosion des coûts préjudiciable à l’entreprise.

A propos de Philippe Elie (bio et photo)

Philippe Elie bénéficie d’une expérience de 20 ans au sein d’entreprises du secteur des nouvelles technologies. Avant de rejoindre Riverbed en 2007, il était Directeur des Opérations chez Cisco Systems France qu’il avait rejoint en 2000, après avoir été Directeur des Ventes Europe de l’Ouest au sein de la division Réseaux d’IBM.  Philippe Elie est diplômé de l’Ecole d’ingénieurs INSA de Lyon.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur