VMworld Europe 2011 : les annonces PME de la Keynote du 1er jour

Stratégies Channel

Premier soir de l’évènement organisé par le géant de la virtualisation à Copenhague, et première Keynote. En l’occurrence celle de Stephen Herrod, le CTO de VMware. Et à cette occasion plusieurs annonces de produits ou de suites logicielles, dont quelques-unes plus particulièrement dédiées aux PME et aux partenaires spécialisés SMB.

Ca démarre, comme toujours avec les grands de l’IT, par un Son & Lumières impressionnant, projetant à la face des spectateurs quelques grands mots à retenir…  Cloud, agilité, sécurité, etc. Et puis arrive sur scène le sémillant italien Maurizio Carli, Senior VP, qui en bon maitre de cérémonie met l’ambiance puis passe la main au CTO de la firme : Stephen Herrod.

Auparavant, Maurizio Carli aura insisté sur l’importance du Cloud, sur le fait qu’il change le monde, qu’il change le business, qu’il change tout… Il aura aussi rappelé l’importance de l’évènement qui, après les 19 000 personnes réunies il y a quelques semaines à Las Vegas, voit aujourd’hui VMware accueillir pas moins de 7 000 personnes à Copenhague. « Le plus gros évènement en Europe, dit-il, en croissance par rapport à l’année dernière… ». Et donc, après avoir égrené le nom des partenaires technologiques, à commencer par Cisco, Dell, EMC, HP et NetApp (excusez du peu…), il passa la parole à Stephen Herrod pour un long moment…

Un long moment qui l’ont vu faire un grand nombre d’annonces. Parmi celles-ci, certaines concernent plus particulièrement les PME. Soit le VMware vCenter Protect Essentials Plus et une version enrichie de l’offre VMware Go Pro. Les autres annonces sont à suivre dans ces colonnes…

Deux solutions valent mieux qu’une…

Au cœur de la démarche : « une réelle volonté de simplifier la gestion du SI des entreprises de toutes tailles », et donc en l’occurrence celle des PME longtemps restées parents pauvres dans ce domaine.

Avec VMware vCenter Protect Essentials Plus et un VMware Go Pro enrichi, l’éditeur offre selon ses termes une plus grande flexibilité et plus de liberté dans le choix du déploiement (sur site ou en SaaS).

Baptisé à l’origine Shavlik NetChk Protect et donc désormais appelé VMware vCenter Protect Essentials Plus, la solution proposée fait figure de système intégral d’administration, conçu spécifiquement pour répondre aux exigences des PME. A la clé, une infrastructure sans agent, simple à déployer et économique pour administrer efficacement les machines physiques et virtuelles, les mises à jour logicielles (en 28 langues), la découverte des ressources, la configuration, la gestion de l’alimentation, les protections antivirus et la sécurité « endpoint ».

On retrouve notamment une foule de fonctions pour gérer et exécuter des scripts sur des groupes de machines ou sur l’intégralité du réseau, des extensions régulièrement ajoutées au catalogue ITScripts (il compte déjà plusieurs dizaines de scripts d’automatisation de tâches), un nouveau protocole de prise de contrôle à distance depuis la « Vue machine » de vCenter Protect Essentials Plus permettant aux administrateurs d’accéder à distance à une machine cible, une console VCenter Protect Essentials Plus flambant neuve qui autorise plusieurs administrateurs à réaliser simultanément diverses tâches et encore un composant « Power Status » qui collecte le statut d’alimentation des différentes machines en réseau afin de produire des rapports exploitables pour obtenir d’éventuelles réductions tarifaires auprès des fournisseurs d’énergie.

Pour sa part, le service SaaS VMware Go Pro dont le but reste de smplifier l’administration informatique dans un environnement Cloud ne démarre pas aujourd’hui, puisqu’il était apparu en début d’année 2011. Sa vocation ? Simplifier la création, la gestion, la supervision et la sécurisation des infrastructures des PME en leur offrant une vision intégrale et claire pour administrer les machines physiques et virtuelles. VMware Go Pro assure en outre le suivi des correctifs (y compris les patches Microsoft non-critiques) et des ressources des SI.

Au rang des nouveautés, on retiendra le module « IT Advisor » qui scanne et évalue les infrastructures physiques et virtuelles et fournit dans la foulée des recommandations, suggestions, alertes ou plans d’actions pour optimiser l’environnement, rationaliser les processus d’administration, améliorer la sécurité ou étendre l’infrastructure virtualisée. Autre point fort : des fonctions d’actualisation des ressources et de gestion des correctifs permettent notamment de créer et labelliser des groupes de machines. L’intérêt ? La capacité à déclencher des vérifications et des déploiements de correctifs par groupe cible.

Ces solutions apparaissent dans des « Kits » dédiés aux PME (VMware vSphere pour PME, VMware vSphere Storage Appliance et VMware vSphere Hypervisor) et seront revendus via l’écosystème (VMware revendique quelque 25 000 partenaires technologiques, fournisseurs de solutions, distributeurs, prestataires de services et intégrateurs – ainsi que tous les principaux constructeurs mondiaux de matériels).

VMware proposera donc exclusivement VMware vCenter Protect Essentials Plus via son réseau mondial de partenaires d’ici la fin du quatrième trimestre 2011. Son tarif ? Un abonnement annuel à partir de 57 dollars (un peu moins de 50 euros) par serveur et par an et 36 $ (aux environs de 30 euros) par station de travail et par an.

Pour sa part, VMware Go Pro fera d’abord l’objet d’une disponibilité limitée sur VMware.com au quatrième trimestre 2011 à partir de 12 dollars par système administré et par an. VMware étendra ensuite sa disponibilité via son réseau mondial de partenaires.

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur