Gigantesque panne de la messagerie de RIM BlackBerry

Tendances IT

Des millions d’utilisateurs de Blackberry en panne de messagerie… La technologie ‘push’ chère au Canadien RIM est de nouveau sur la sellette. Et pourtant… La panne serait d’origine électrique.

Ce 10 octobre fut un lundi noir pour RIM, le mardi qui la suivi ne fut guère plus plaisant… Le fabricant canadien des smartphones BlackBerry, tous dotés d’une fonctionnalité de messagerie en mode ‘push’, a dû admettre que la panne constatée hier par les utilisateurs (on en parlait beaucoup hier sur le salon Mobility For Business) a effectivement touché toute l’Europe, l’Afrique et le Proche-Orient.

« Nous enquêtons » , ont déclaré hier après-midi des responsables du fabricant d’origine canadienne. Ce n’est que vers 16 heures qu’ils ont répondu qu’il y avait bien eu un incident très sérieux ayant impacté les utilisateurs de toute la région ‘EMEA’, un incident survenu sur le datacenter de Slough, au Royaume-Uni.

Selon toutes vraisemblances, et Silicon.fr s’en fait l’écho, la panne serait la conséquence directe d’un écroulement des serveurs en cascade. Une panne qui a empêché, pendant de très longues heures, les utilisateurs de recevoir et d’envoyer des e-mails, et même de naviguer sur le Web.

Pour le Financial Times, citant une source interne, la panne serait due à un problème d’alimentation électrique. Il est vrai que le réseau électrique britannique, souvent critiqué pour sa vétusté, à l’instar de celui des chemins de fer, pourrait bien être le principal fautif.

Des millions d’utilisateurs ont en tous cas subi cette gigantesque panne – qui n’est pas la première et qui a peu de chances d’être la dernière… Le ‘blackout’, pas encore totalement résolu  aurait touché 10 millions des 70 millions d’utilisateurs de BlackBerry recensés par RIM dans le monde.

Un incident sérieux qui ne tombe pas vraiment au meilleur moment pour le constructeur déjà échaudé par de précédents problèmes, mettant en cause la centralisation de son architecture. D’autant qu’il arrive après que plusieurs études de marché récentes aient montré que la part de marché de BlackBerry dans les smartphones continuait de se réduire, notamment face à l’iPhone d’Apple et aux Galaxy Samsung.

Pourtant le constructeur ne manque pas d’atouts pour se relancer, y compris ses récents lancements et démultiplie ses efforts pour que cette panne majeure n’altère pas drastiquement son image.

Dans un communiqué publié ce matin, RIM affirme :

« Les soucis dans la messagerie et la navigation rencontrés par les utilisateurs de BlackBerry en Europe, Moyen-Orient, Afrique, Inde, Brésil, Chili et Argentine ont été causés par une panne de commutateur principal au sein de l’infrastructure de RIM. Bien que le système soit conçu pour le basculement vers un commutateur de sauvegarde, le basculement n’a pas fonctionné comme précédemment testé. En conséquence, un important ‘backlog’ de données a été généré et nous travaillons maintenant ardemment pour réduire celui-ci et de rétablir un service ‘normal’ aussi rapidement que possible. Nous présentons nos excuses pour les inconvénients nés de cette situation et nous continuerons à tenir informés les utilisateurs de la suite des évènements ».

(Image: © Beboy – Fotolia.com)