AOC, le retour en force en France d’un spécialiste de l’affichage

Tendances IT

A l’heure où AOC, fabricant de dalles et écrans LCD et LED (filiale de TPV Technology), refait surface en France et parler de lui avec des produits innovants et une nouvelle organisation commerciale, nous avons rencontré plusieurs personnalités venant d’Allemagne – dont Stefan Sommer, Senior Marketing et Product Manager IT -pour nous présenter quelques-uns des nouveaux produits phares de la gamme 2011-2012. Dans la foulée, David Guez, depuis peu Directeur Commercial d’AOC France, a bien voulu répondre à nos questions.

AOC, fabricant taïwanais de dalles et d’écrans, est depuis longtemps présent en Europe, principalement en Allemagne. Après avoir vécu une période faste dans les années 90 et le début des années 2000 en France, on l’avait quelque peu perdu de vue dans nos contrées et il n’était plus présent que dans quelques Computer Shops.
A la faveur de l’été, du salon IFA puis du « back to school », on a vu resurgir cette marque dans l’hexagone avec l’annonce de plusieurs produits innovants (moniteurs sans câble ou sans fil, Full HD, 3D ou encore « all in one ») et l’ouverture d’un nouveau bureau commercial en région parisienne. David Guez, son Directeur Commercial France, a bien voulu répondre à quelques questions.

 

 

 

David Guez, AOC France

Channel Insider France – AOC fait un retour remarqué en France. Pouvez-vous nous représenter cette société ? Et où était-elle du reste pendant tout ce temps, après avoir été présente pendant plusieurs années dans la distribution française ?

David Guez – Filiale de TPV Technology, premier fabricant de moniteurs LCD au monde depuis 2004, AOC est la marque de moniteurs de TPV. La société compte 26000 employés et exploite 10 usines dans le monde, pour un chiffre d’affaires de 11 milliards de dollars et un volume de 70 millions de produits vendus (chiffres 2010).  La structure française, établie depuis 2009, commercialise à ce jour uniquement des moniteurs informatiques.

AOC s’était mis en retrait du marché européen le temps nécessaire à adapter son offre au marché européen en terme de design et spécificités, valider et consolider son service après-vente et réorganiser ses équipes commerciales par pays afin d’avoir tous les atouts pour attaquer efficacement ce marché.

 

Quelle est votre ambition aujourd’hui  sur le marché français ? Et en Europe ?

AOC Europe se situe actuellement dans le Top 10 des marques distribuées.

Son ambition est d’intégrer le Top 5 avec 10% de parts de marché à l’horizon 2014. Pour le marché français, AOC est 7è sur le 1er semestre 2011 avec 4% de part de marché. Pour atteindre cet objectif ambitieux, AOC mise sur son design et la qualité de ses produits, son service irréprochable et sur des tarifs agressifs. Ces 3 points sont la ligne conductrice qui permettra à AOC d’atteindre ce but.

 

Quelle est la taille de la nouvelle structure AOC en France, dont vous êtes l’un des directeurs commerciaux ?

La structure AOC France compte aujourd’hui 4 personnes   mais notre volonté d’expansion sur ce marché nécessitera plusieurs actions de recrutement à court et moyen terme.

En effet, le marché professionnel français est demandeur de relations plus étroites avec les constructeurs en termes de formation et d’avant-vente.

Nous sommes conscients qu’il est vital de créer un véritable relationnel avec les acteurs du marché, que ce soit les décisionnaires de grands comptes ou les revendeurs locaux.

Pour ce faire, nous comptons, à court terme, embaucher une équipe de commerciaux terrain pour développer l’image de la marque et soutenir les acteurs du marché dans leur choix de produits.

 

Vous travaillez sur les canaux B2B et B2C. Via quels grossistes ? Quel rôle attribuez-vous aux grossistes dans votre dispositif ?

Nous nous appuyons en France sur cinq grossistes : Copaco France, MCA, PCA France, Tech Data et UFP, qui constituent pour nous à la fois des partenaires logistiques mais également des relais au quotidien auprès des revendeurs traditionnels  et enseignes de la grande distribution. Ceci vient en complément des relations directes que nous avons développées avec ce réseau. Depuis le début d’AOC France, nous avons fait le choix de la distribution indirecte, ce qui constitue un partenariat gagnant-gagnant.

Nous préservons ainsi la qualité de la collaboration existante avec nos grossistes tout en maintenant une marge raisonnable pour tous les canaux : professionnels, grands comptes et grands distribution.

 

Qui sont sur le marché les fabricants que vous considérez comme vos principaux concurrents ?

Samsung, LG, Acer, Asus, Iiyama…

Quels sont les facteurs différenciateurs  et les avantages concurrentiels de votre offre ?

Design et innovation au plus juste prix constituent les atouts de notre gamme. A titre d’exemple, nous commercialisons l’un des moniteurs les plus fins au monde – moins de 10 mm d’épaisseur pour l’i2353Fh. Cette ‘’ ultra minceur’’ est aujourd’hui possible grâce à l’intégration de rétro-éclairages LED à la place des rétro-éclairages CCFL classiques.
Dans le cas précis de l’i2353Fh – qui vient en complément de la série 43,  l’un de nos  ‘’best-sellers’’, l’électronique est déportée dans le pied, ce qui permet de donner à l’écran cette ligne ultra.
Sur le plan de l’innovation, AOC a d’ailleurs récemment annoncé que ses nouveaux modèles seraient tous équipés de rétro-éclairages LED dès le début 2012(voir ci-après). Outre les effets bénéfiques sur l’esthétique générale des moniteurs, il est à noter que cette technologie s’avère beaucoup plus respectueuse de l’environnement : consommation  énergétique très inférieure à celle à rétro-éclairage classique, mais aussi – du fait de l’épaisseur moindre des écrans – réduction de poids et d’encombrement,  donc des coûts de transport – au bénéfice de l’environnement comme de l’utilisateur final. Comme vous pouvez le constater, AOC se distingue aussi en jouant la carte du ‘Green IT’ ; nos moniteurs sont d’ailleurs fabriqués sans mercure.


Avez-vous vocation à couvrir l’ensemble du marché, des plus petites diagonales aux plus grandes ?

AOC propose actuellement des moniteurs qui vont du 17″ 4:3 au 27″ panoramique. Les moniteurs 4:3 ont été délaissés par nombre de constructeurs car ils sont aujourd’hui cantonnés au marché professionnel,  générant ainsi moins de volume.

AOC a choisi de maintenir ces offres tant en 17″, qu’en 19″ 4:3, parallèlement aux moniteurs 22″ et 24″ 16:10, dont le coût de revient est supérieur mais qui démontrent une réelle volonté d’avoir une double approche du marché, tant  professionnel que grand public.

 

Vous vous apprêtez à lancer une gamme complète d’écrans IPS. Pourquoi ce choix ?

La technologie IPS n’est pas une nouveauté à proprement parler puisqu’elle est utilisée depuis une quinzaine d’années pour des moniteurs plutôt destinés à des usages professionnels et des applications graphiques ou médicales. Mais son coût était alors relativement élevé, comparé à celui-ci des dalles TN, meilleur marché, offrant des temps de réponse plus rapides mais des angles de vision moins larges.
La progression des taux d’équipement dans le monde a induit une demande plus importante pour des moniteurs affichant une qualité d’image supérieure à celle des dalles TN : images plus lumineuses et contrastées, plus stables aussi, angles de vision plus larges. L’amélioration des processus de fabrication – avec des taux de rebut limités – fait qu’il est aujourd’hui possible de proposer des moniteurs plus performants à des coûts beaucoup plus abordables que dans les premières années de l’IPS.
Dans cette optique, AOC se démarque une nouvelle fois de ses concurrents en proposant une gamme complète, non plus limitée aux environnements professionnels, autour de la technologie IPS.

Vous commercialisez par ailleurs de nombreux modèles dotés de fonctions innovantes – Full HD, 3D, connexion USB… Pouvez-vous nous donner les grands axes de développement pour les prochains mois ?

Le renouvellement de notre gamme s’articulera autour trois axes : toujours le design, la connectivité et l’aspect multifonction.’

 

 

Pour AOC, 2012 sera l’année du « tout LED ».

 

En septembre dernier, en marge du salon IFA, AOC a annoncé la migration complète de sa gamme vers le rétro-éclairage LED pour 2012. Concrètement, tous les nouveaux moniteurs fabriqués à compter du début de l’année 2012 se verront dotés d’un rétro-éclairage LED. En adoptant définitivement cette technologie innovante, réduisant de manière significative la consommation énergétique, AOC dit renforce son engagement pour la protection de l’environnement et la préservation des ressources.

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur