Informatica masque et réplique le big data en temps réel

Tendances IT

Informatica enrichit son offre applicative autour de l’intégration de données avec une solution de masquage des informations en temps réel et une offre de réplication pour le Big Data

Informatica n’a pas chômé en cette période estivale. L’expert en solutions d’intégration de données annonce coup sur coup deux nouveautés à son catalogue. Respectivement dans la sécurisation des informations et la réplication.

Basé sur les technologies d’ActiveBase (société acquise en juillet dernier) Dynamic Data Masking est une solution de masquage dynamique de données en temps réel. Cela permet, selon l’éditeur, de protéger les données des yeux indiscrets, souvent internes à l’entreprise, sans avoir besoin de modifier les bases de données ou le code source des applications. Un nouveau marché pour une solution qui intéressera les secteurs de la finance, notamment. « Ces entreprises se tournent vers le masquage dynamique de données après avoir réalisé que les autres technologies – telles que l’IAM (Identity Access Management), le SDM (Static Data Masking) et le chiffrement de données – ne pouvaient pas résoudre leur problème », rapporte Joseph Feiman, auteur du rapport de Gartner Technologies to Protect Applications and Data Against Insider Attacks publié en août dernier.

Le masquage dynamique en temps réel permet de contrôler finement les données que les utilisateurs sont autorisés, ou non, à voir selon les profils. La solution vise donc à protéger l’entreprise des indiscrétions tout en renforçant sa conformité avec les réglementations (HIPAA, GLBA…) sans impacter la productivité. « Avec cette nouvelle offre, Informatica propose une gamme de solutions de masquage de données allant de l’obfuscation irréversible des données utilisées pour le développement et les tests au masquage à la volée des données de production pour un utilisateur spécifique », résume Adam Wilson, General Manager Information Lifecycle Management chez Informatica.

L’autre solution annoncée vise à assurer la continuité d’activité, notamment face à la problématique de traitement des grands volumes de données (big data). Plus exactement, il s’agit de deux applications intégrées à la plate-forme Informatica : Fast Clone et Data Replication. La première automatise le clonage des données applicatives, et la seconde assure la capture, le routage et la distribution de grands volumes de données transactionnelles entre plusieurs systèmes en temps réel. « Sans impact notable sur les systèmes sources », assure l’éditeur.

Ces solutions visent donc à assurer la continuité d’exploitation des grands volumes de données traités par les appliances d’analyse (Teradata, EMC Greenplum, HP Vertica, IBM Netezza…) des systèmes transactionnels. Une offre notamment déployées à partir des technologies de WisdomForce Technologies également rachetée récemment par Informatica. Une centaine de grande entreprises, dont Caixa de Cataluña Bank, Fortis et Lafarge, ont déployé les solutions de réplication de WisdomForce.

« Couplée à nos solutions Cloud Replication, PowerCenter Real Time et PowerExchange Change Data Capture (CDC), notre approche universelle de la réplication de données offre à nos clients un large choix de solutions pour satisfaire des besoins allant de la réplication associée à des transformations complexes à la réplication rapide de quantités massives de données, résume Sachin Chawla, Senior Vice President & General Manager, Data Integration, Informatica. Pratiquement toutes les entreprises considèrent aujourd’hui la continuité d’activité et l’amélioration du reporting opérationnel comme des priorités. Nous sommes aujourd’hui mieux armés pour accompagner leurs initiatives dans ces domaines. »

Crédit photo : © pro motion pic – Fotolia.com