VMworld: VMware ou le Cloud à tous les étages

Stratégies Channel

En cette fin d’été VMware n’a qu’un mot à la bouche : Cloud. Le constructeur annonce en effet une farandole de nouveautés en la matière. Au programme : de nouvelles offres vCloud, une plateforme de base de données à la demande et une solution conjointement développé avec NetApp. Coup d’œil sur ces nouveautés.

Une multitude de nouveautés pointent leurs nez chez VMware. Un mot d’ordre : Cloud. D’abord les offres vCloud, avec lesquelles VMware souhaite accompagner les entreprises dans leur migration vers un Cloud hybride. Puis VMware vFabric Data Director, une plateforme de base de donnée à la demande qui témoigne de la volonté du constructeur d’améliorer l’efficacité du datacenter. Et, enfin, VMware cloud infrastructure and management on NetApp, une solution développée conjointement avec NetApp qui permet de mettre en place un cloud – privé, public, hybride – automatisé et sans remplacement de l’infrastructure existante.

De nouvelles offres vCloud

« Accélérer la migration vers Cloud hybride d’entreprise », telle est la volonté de VMware avec ses nouvelles offres vCloud. Elles sont au nombre de quatre.

VMware vCloud Datacenter Global Connect : fonctionnalité optionnelle de VMware vCloud Datacenter Services (réseau réunissant les clouds publics certifiés par VMware), l’offre Global Connect permettra aux utilisateurs d’avoir recours aux services Cloud de multiples fournisseurs, quelque soit leur situation géographique, comme s’il s’agissait d’un seul et même cloud virtuel. Les fournisseurs BlueLock, SingTel et Softbank auraient d’ores et déjà fait part de leur volonté d’être intégré à Global Connect ;

VMware vCloud Connector 1.5 : dernière mouture de vCloud Connector, qui avait été présenté en février 2011, cette offre permet d’afficher, de transférer et de gérer les charges de travail entre les clusters vSphere et les environnements vClouds publics et privés. La dernière version est accessible de n’importe quel navigateur Web compatible ou téléchargeable en tant que plug-in pour la console vCenter ;

vcloud.vmware.com : un portail web qui permet aux entreprises intéressées d’obtenir des informations sur les fournisseurs de services vCloud, de se renseigner sur leurs fonctionnalités et leur couverture géographique, et de procéder à des tests de nouveaux services ;

VMware vCenter Site Recovery Manager 5 : une offre permettant de protéger les applications hébergées dans le cloud en basculant leurs traitements d’un site à l’autre en cas d’incident. Lorsqu’un incident se produit ou lorsqu’un client souhaite exécuter une procédure test de reprise, vCenter Site Recovery Manager automatise et administre l’ensemble du processus de basculement et peut également « rebasculer » automatiquement sur le site client lorsque celui-ci est à nouveau opérationnel. Vendus sur un modèle de prix à l’utilisation, l’offre devrait mettre fin aux coûts liés à la construction de sites de secours. Elle permet la réplication de données sur plusieurs sites indépendamment des baies de stockage principales. Il n’est donc plus nécessaire de disposer d’environnements de stockage identiques du site principal au site de sauvegarde ;

À ces quatre nouveautés, disponibles au quatrième trimestre 2011, s’ajoute vSphere 5, d’ores et déjà disponible, que nous avons détaillé ici.

« Database as a Service »

VMware vFabric Data Director, plateforme de base de données à la demande, a pour vocation de permettre aux équipes informatique de créer et d’administrer des bases de données hétérogènes. Bâtie sur les vSphere de VMware, la plateforme hébergée dans le cloud propose donc de provisionner et de gérer des bases de données en libre service. vFabric Data Director sera disponible en téléchargement au cours du 3ème trimestre 2011 au prix de 600 dollars par machine virtuelle pour les bases de données gérées par vFabric Data Director.

Migrer vers le cloud sans remplacer les infrastructures existantes

Associant l’architecture Unified Storage de NetApp et la suite Cloud Infrastructure de VMware, VMware cloud infrastructure and management on NetApp est destiné aux utilisateurs qui souhaitent migrer vers un environnement Cloud sans remplacer leur infrastructure existante. VMware met en avant le caractère centralisé et automatisé de la gestion de l’écosystème Cloud mis en place. À noter que la solution s’accompagne de VMware vCloud Director, qui permet de personnaliser les procédures de sauvegarde et de restauration de données. « Beaucoup [d’entreprises] voient des difficultés substantielles dans l’idée de passer d’un environnement virtualisé au Cloud. NetApp et VMware proposent une solution intégrée sûre permettant à leurs clients de s’appuyer sur leurs environnements virtualisés existants, sans modifier ni remplacer leur infrastructure informatique en place », déclare Chris Cummings, Vice Président Products & Solutions Marketing chez NetApp. VMware cloud infrastructure and management on NetApp est disponible chez les distributeurs, revendeurs et intégrateurs agrées VMware et NetApp.

 

 

 

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur