Un outil d’administration centralisée de Postgres chez EntrepriseDB

Tendances IT

Se positionnant depuis quelques mois en alternative crédible et économique d’Oracle, EntrepriseDB vient de lancer une solution d’administration centralisée baptisée PostGres Enterprise Manager (PGEM). Elle permet de contrôler facilement plusieurs instances PostgreSQL. Ce, qu’elles se trouvent sur des serveurs physiques ou au sein de machines virtuelles.

Connu pour son travail sur et autour du SGBD Open Source PostgreSQL, EnterpriseDB a le vent en poupe. S’appuyant sur des investisseurs de renom, parmi lesquels IBM et Red Hat, l’éditeur a dévoilé il y a quelques jours PostGres Enterprise Manager (PGEM). Une solution d’administration centralisée qui permet, côté administrateurs, d’accéder à un outil unique pour réaliser d’importants déploiements de la base de données.

Si l’argument invoqué par l’éditeur pour justifier ce lancement porte sur la demande récurrente des utilisateurs, il est clair que pour nombre d’observateurs des SGBD et de l’Open Source, cet outil doit surtout permettre à EntrepriseDB de courir sur les brisées d’Oracle pour mieux le concurrencer. Du reste, l’entreprise évoque une compatibilité à moindre coût avec le SGBDR d’Oracle. Et effectivement, les prix démarrent à 495 dollars (pour un an) dans le cas de l’édition PME. L’édition Basic s’affiche à 1 716  dollars par an et on frise les 2000 dollars (1 995 exactement) pour l’édition Premium.

A noter que PostGres Enterprise Manager va désormais être livré avec chaque souscription aux offres de base de données d’EnterpriseDB, peut être acquis indépendamment ainsi que sur abonnement.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur