Tata Consultancy Services prendrait la tête sur IBM dans la course à l’acquisition de Lufthansa Systems

Stratégies Channel

Tata Consultancy Services prendrait la tête sur IBM dans la course à l’acquisition de Lufthansa SystemsDans la course à l’acquisition des 51 % de la filiale IT de Lufthansa, le fournisseur de service indien Tata Consultancy Services serait en tête, suivit de près par IBM.

L’hebdomadaire allemand Manager Magazin du 18 août fait état d’une compétition entre le géant IBM et le fournisseur de service indien Tata Consultancy Services (TCS). Le but visé par les deux groupes est l’acquisition de 51 % de l’allemand Lufthansa Systems. Filiale IT de la compagnie aérienne éponyme, Lufthansa Systems collabore notamment avec British Airways, tout en proposant ses services dans les domaines de l’énergie, des médias, de la logistique et de la santé. Selon des sources proche des négociations, citées par Manager Magazin, l’indien TCS serait en passe de les remporter.

Avec des clients comme British Airways, Lufthansa Systems a de quoi faire saliver TCS. Possédant déjà une activité de recherche & développement en matière de systèmes d’information pour compagnies aériennes (avec un centre de démonstration à Chennai), mais peu présente sur le marché du transport (qui ne représente que 3,42 % de son chiffre d’affaires), la SSII souhaite asseoir sa présence en Europe. Cette acquisition pourrait donc bien changer la donne pour le conglomérat indien. Cependant, la prudence reste de mise. Lufthansa Systems, qui a fait part d’un chiffre d’affaires de 850 millions de dollars en 2010, affiche une baisse constante de ses bénéfices depuis 2008. La filiale, ainsi que ses 3000 employés, sont également engagés dans un processus de restructuration et de réduction des coûts. Une santé financière loin d’être au beau fixe, donc, qui inspire ces mots au Pdg du cabinet de conseil Value Leadership Group, Peter Schumacher : « il n’y a pas plus d’impératif stratégique que de raison pour [TCS] d’acheter Lufthansa Systems. En Europe, il y a beaucoup d’autres options d’achat, bien plus intéressantes, pour les SSII indiennes ». Le montant envisagé pour l’acquisition n’a pas été divulgué, et, contacté par nos confrères de The Economic Times, Lufthansa Systems n’a pas souhaité réagir.

Photo : © James Steidl – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur