PaaS : CloudSwing permet d’assembler des piles logicielles Open Source et commerciales dans les infrastructures cloud

Stratégies Channel

PaaS : CloudSwing permet d’assembler des piles logicielles Open Source et commerciales dans les infrastructures cloud (© firefighters - Fotolia.com)Open Logic annonce son offre CloudSwing, qui permettra aux entreprises clientes d’assembler des piles logicielles open-source et commerciales dans des infrastructures de cloud de type EC2. Le service orienté PaaS, qui n’existe pour l’instant qu’en version béta privée, proposera notamment des outils de gestion des dépenses générées par l’ensemble des services de cloud utilisés.

Dans le domaine de PaaS (Platform as a Service), l’ère du choix cornélien entre produits Open Source et produits commerciaux semble toucher à sa fin. En effet, Open Logic annonce que son offre CloudSwing permettra aux développeurs et aux départements informatiques des entreprises d’assembler des piles de logiciels Open Source et commerciaux. Il sera ensuite possible de les utiliser pour des services cloud hébergés dans des infrastructures de type Amazon EC2 (Elastic Compute Cloud). Ainsi, contrairement aux offres de PaaS « Cloud Foundry » (VMware) ou « Azure » (Microsoft), qui limitent le choix des composants de la pile, Cloud Swing devrait-être plus souple et laisser plus de liberté quant à la sélection des éléments susceptibles de constituer la pile de logiciels. Pour ce faire, CloudSwing offrira un ensemble d’outils basés sur le Web qui permettra aux développeurs d’ajouter et d’enlever facilement des éléments de la pile. À noter, toutefois, que l’offre d’Open Logic n’est pour l’instant disponible qu’en version bêta privée. Une version DevTest suivra au cours de cette année, la version finale étant prévue pour le début de l’année 2012.

« Ce service a l’air de ressembler à d’autres services Open Source PaaS, comme OpenShift de Red Hat et CloudFoundry de VMware, mais la fonction de gestion des dépenses est assez unique et intéressante, en particulier pour certains clients qui ont du mal à maîtriser les coûts de licence dans le cloud computing » déclare, sur lemondeducloud.fr, Jay Lyman, analyste du Groupe 451, au sujet de la solution CloudSwing. En effet, la nouvelle offre d’Open Logic propose également des outils permettant la surveillance des dépenses liées aux services de cloud utilisés par l’entreprise cliente. « Nos principaux clients, en l’occurrence de grandes entreprises, ont recourt à des services de cloud public de type pay-as-you-go pour une grande partie de leur prototypage. Ils partagent ces services entre plusieurs équipes de développement et parfois plusieurs sous-traitants » explique Kim Weins, vice-présidente senior du marketing d’OpenLogic. Ainsi, afin de simplifier ce processus, CloudSwing récupère et centralise toutes les informations financières liées aux services de cloud. L’offre propose également la mise en place d’alertes qui se déclenchent lorsque les seuils de dépenses à ne pas dépasser, préalablement établis par les gestionnaires, son atteints.

Coté support technique, Kim Weins indique « Tous nos clients travaillent dans des environnements hybrides, nous ne pourrons donc pas nécessairement corriger un bogue dans un produit Oracle, mais nous pourrons aider notre client à résoudre son problème et à savoir si celui-ci provient ou non du produit commercial qu’il utilise ». L’offre CloudSwing sera vendue par abonnement, sur une base horaire ; il en sera probablement de même pour le support technique, toutefois vendu séparément.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur