Rakuten veut sa place dans l’e-commerce européen et acquiert 80 % de Tradoria

Stratégies Channel

Rakuten veut sa place dans l’e-commerce européen et acquiert 80 % de Tradoria (© iQoncept - Fotolia.com)Rakuten, géant de l’internet japonais, acquiert 80 % de l’allemand Tradoria. Après le rachat, l’année dernière, du français PriceMinister, Rakuten confirme aujourd’hui sa volonté de se positionner sur le marché de l’e-commerce en Europe.

Tradoria, plateforme allemande d’e-commerce, cède 80 % de ses actifs à Rakuten. Géant de l’internet japonais, Rakuten ne cache pas son désir de constituer un groupe d’e-commerce en Europe ; l’année dernière il avait en effet déjà racheté PriceMinister (un site d’e-commerce français). Il compte désormais sur une collaboration des deux spécialistes européens de l’e-commerce pour développer sa présence sur le continent, tout en « s’adaptant à chaque spécificité locale ». Pierre Kosciusko-Morizet, cofondateur de Price Minister déclare : « nous sommes impatients de travailler aux côtés de Tradoria et de Rakuten, dans la construction de la plus forte plate-forme européenne de commerce électronique ».

Loin du modèle américain, faire connaître mondialement le nom Rakuten ne semble pas la priorité du groupe japonais, d’avantage versé vers une présence mondiale discrète. Une stratégie commerciale qui pourrait bien être payante. Par ailleurs, aucune information n’a été communiquée quant à la somme engagée par Rakuten pour l’acquisition des 80 % d’actifs de Tradoria.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur