WPC 2001 : Steve Ballmer « Les partenaires doivent adopter le cloud »

Tendances IT
Steve Ballmer WPC 2011

Steve Ballmer, PDG de Microsoft, et Jon Roskill, à la tête des partenaires mondiaux, ont ouvert de concert la Worldwide Partner Conference de Los Angeles, devant pas moins de 15.000 personnes. Le discours tenu pousse le channel à expérimenter sans attendre la transition vers de nouveaux modèles, depuis Windows jusqu’au Cloud, de l’entreprise aux consommateurs finaux.

Extraits traduits d’un article d’Emanuela Teruzzi (Channel Insider Italie)

Steve Ballmer WPC 2011
Steve Ballmer

[…]95% des ventes de Microsoft sont réalisés en indirect, selon John Roskill (responsable du channel à l’échelle mondiale), mais en réalité, «100% de l’entreprise fonctionne selon ce modèle, selon Steve Ballmer (ndr : la différence provient sans doute du Chiffre d’affaires engrangé par la pub en line).

Pour le PDG de Microsoft, l’heure est venue pour le channel d’entrer résolument dans le nuage, sans risque de trou d’air, Microsoft s’étant occupé de tout ! […]

«Nos partenaires ont su passer du mainframe au PC il ya trente ans, puis au client-serveur jusqu’à l’ère d’Internet, puis est venu l’heure de la mobilité et maintenant le Cloud ! Pour cela, nous construisons une stratégie solide reposant sur un certain nombre d’étapes fondamentales qui vont nous conduire tous ensemble vers le Cloud. Aujourd’hui 58% d’entre vous travaillent déjà dans le nuage et 41 000 sont référencés comme partenaires cloud. Mais nous n’allons pas réduire nos efforts, bien au contraire, pour apporter aux partenaires restants de quoi adopter à leur tour ce nouveau modèle.

« Un modèle qui depuis l’édition 2010 a déjà évolué (ndr : du tout Cloud Public on est passé aux possibilités de Cloud Privés et de Clouds Hybrides)  et qui demande de revoir notre organisation, votre organisation, qui nécessite un gros investissement en temps et qui modifie le comportement des gens, la manière dont ils consomment de l’IT.

Il ajoute : « Comme vous le savez, cet effort en faveur du Cloud n’est pas opportuniste ou un choix par défaut, mais résulte d’une véritable réflexion : il ya quatre ans nous avons mentionné pour la première fois le nuage, il ya trois ans nous avons commencé à parler de transition, au cours des deux dernières années, nous sommes entrés en détail dans le cœur du sujet… Aujourd’hui, le temps est venu de vous engagez à nos côtés et de passer la vitesse supérieure : nous sommes là pour vous aider et poursuivons sans relâche la révision de notre modèle d’affaires.

Rapidement le portefeuille d’applications dans le Cloud va entrer de plain pied dans le nuage, de Bing à Windows Server, en passant par Windows Azure, Dynamics, Office365, Windows Phone et bien sûr le prochain Windows 8, sans oublier la Xbox 360 et sa  Kinect.  […]

Les efforts réalisés en terme d’intégration de l’offre par Microsoft sont intenses et dans tous les domaines : développement de Bing avec intégration au sein de la plate-forme Xbox, intégration des réseaux sociaux autour de Facebook complétée par l’acquisition de Skype (avec à la clé des implications très intéressantes  pour les entreprises, en conjonction avec Lync.

[…] Symbole du succès grandissant de l’offre : les ventes d’Office365, créé pour faciliter la collaboration et la productivité au sein du nuage. « Lancée il ya quelques semaines, explique Ballmer, la suite en ligne s’écoule  à un rythme d’une adoption toutes les 25 secondes ! ».