Saturn cède ses magasins en France à HTM Group (Boulanger)

Stratégies Channel
Saturn s'efface au profit de Boulanger

Le gigantisme a-t-il eu ses limites dans l’hexagone ? Le groupe Saturn qui avait ouvert des méga-magasins notamment en Ile-de-France, autour de l’électronique grand public, l’informatique et l’électroménager, a cédé il y a quelques jours – dans une relative discrétion due sans doute au début des vacances – l’ensemble de ses magasins (à quelques exceptions près, pour éviter toute présence monopolistique dans une région) au groupe HTM Group (High Tech Multicanal Group). Un groupe qui possède pas moins de 12 sociétés et enseignes, la plus connue étant Boulanger. Les magasins Saturn commencent du reste progressivement à se rebaptiser Boulanger, et ce dernier étend du coup massivement sa présence dans l’hexagone, dans toutes les principales zones de chalandise où il n’était pas encore installé.

Le groupe HTM n’a pas changé de vocation : couvrir tous les formats de distribution de produits et d’usages électrodomestique. Mais l’annonce parue le 5 juillet dernier, assez confidentiellement, n’est pas négligeable pour l’ensemble de la distribution française. Il confirmait en effet à cette date avoir racheté l’ensemble des magasins Saturn en France. L’enseigne spécialisée dans l’électronique et le multimédia grand public appartenait jusqu’alors au groupe Media-Saturn-Holding (filiale du groupe allemand METRO) qui disposait de plus de 230 magasins partout en Europe, dont le plus grand d’Europe en France, à Domus (Rosny-sous-Bois). Récemment, il ouvrait encore un magasin  à Créteil (Créteil Soleil).

Présent dans plus de 15 pays en Europe, Saturn et ses 35 magasins dans l’hexagone (plus de 2 000 salariés) se désengage donc de la France en cédant ses magasins à HTM et à son enseigne Boulanger. Notons toutefois que HTM Group regroupe onze autres sociétés : Electrodépôt, Sourcing & Création, B-dom’, B for Pro, Clixity, HTM Pro, Logitec, Lokéo, Cyberdépot, Vendido et Clictel.

Salariés conservés, ambition affichée

Saturn s'efface au profit de Boulanger
Saturn s'efface au profit de Boulanger

Les 2 000 salariés de Saturn doivent, selon l’accord passé, s’ajouter aux 7 000 collaborateurs déjà chez HTM Group.

Le communiqué de presse annonce : « Les différentes implantations amélioreront ainsi la couverture géographique nationale et permettront à Boulanger de gagner 3 à 4 ans d’expansion ». Un communiqué qui précise par ailleurs que  HTM Group s’est engagé à céder 5 points de vente Saturn situés à Aubergenville, Mulhouse, Angers, Le Havre, Toulon (suite à l’avis de la commission pour la concurrence), céder un point de vente Boulanger à Tours (pour qu’il n’y ait pas deux magasins trop proches l’un de l’autre)  et enfin à renoncer au projet d’ouverture du magasin Saturn qui était prévu à Vedène.

HTM indique que les magasins Saturn vont progressivement basculer sous l’identité Boulanger, de juillet à novembre 2011 (ça a commencé, voir la photo ci-contre d’E.Fontaine). En outre, plusieurs magasins vont faire l’objet d’un « remodeling » complet d’ici la fin de l’année.

L’opération de croissance externe de HTM Group s’inscrit, selon la direction, dans une logique de complémentarité d’activités et « témoigne d’une stratégie maîtrisée de consolidation des parts de marché sur le secteur de l’électrodomestique ».

Avant ce rachat, HTM Group disposait d’une part de marché estimée à 8 %, comptait 97 magasins Boulanger et 35 magasins Electro Dépôt en France, et avait réalisé en 2010 un chiffre d’affaires de 1,78 milliard d’euros HT.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur