Adobe se met à la signature électronique

Tendances IT

EchoSign, spécialiste américain de la signature électronique, séduit Adobe avec ses trois millions d’utilisateurs adeptes de sa solution 100% Internet.

Adobe vient de procéder au rachat d’EchoSign du nom d’un fournisseur de solutions pour la signature électronique et pour son automatisation. Le montant de la transaction n’a pas été évoqué.

Le groupe acquéreur, spécialisé dans le traitement de l’information numérique, compte faire de la solution EchoSign «un composant-clé de la plate-forme de services Adobe» (échange de documents fiables, accès universel, cycles de révision et de validation…). Basée à Palo Alto depuis sa création en 2005, EchoSign dispose de relais au Royaume-Uni et en Allemagne. L’équipe d’EchoSign va rejoindre Adobe, y compris son P-DG co-fondateur Jason Lemkin.

Selon un article d’Examiner.com de mars 2010, le spécialiste de la signature électronique recensait 16 000 clients et 1,2 million d’utilisateurs de sa solution phare accessible via Internet. Il en compterait désormais trois millions.

Une alliance qui pourrait redéfinir les échanges commerciaux et pourquoi pas générer de nouvelles habitudes chez les PME. «Notre but est de faire de la signature électronique un standard pour la validation de documents», déclarent Jason Lemkin pour EchoSign et Kevin M. Lynch côté Adobe, cité dans le communiqué. De la rédaction des documents à leur distribution, les solutions ainsi déployées visent à substituer les données électroniques aux traditionnelles feuilles volantes.

A terme, EchoSign intègrera ses outils à CreatePDF (création en ligne de PDF), SendNow (gestionnaire de transmission de fichiers) et FormsCentrals (réalisation de formulaires), trois produits phares développés par Adobe. Promesse est par ailleurs faite d’offrir des interfaces de programmation (APIs) «adaptées aux besoins des entreprises». Car cette plate-forme s’adresse surtout aux petites et moyennes entreprises.

A la clé, selon Jason Lemkin, «plus rien à télécharger, à installer ou à mettre en place : signer ses documents et les suivre à la trace est désormais ultra-rapide et ultra-sécurisé».

Mais EchoSign affiche sur son blog des grandes références de cas clients comme celui de Groupon (achats groupés). Les documents PDF vont donc s’enrichir d’une fonction de signatures électroniques à tout va. Même si Adobe avait déjà entamé cette mutation dès 2009 avec des partenaires tiers comme en France avec Keynectis en France et CDC (K.sign for PDF).

Lien vers l’article original sur itespresso.fr : http://www.itespresso.fr/signature-electronique-adobe-veut-favoriser-lusage-dans-les-pme-avec-echosign-44398.html