Carrefour vend ses gammes high tech en ligne dans 4 pays via Pixmania

Stratégies Channel

Le groupe de distribution Carrefour, deuxième en importance dans le monde, a confié à Pixmania la vente en ligne de ses produits high-tech. Ce, pour l’heure dans 4 pays (France, Italie, Espagne et Belgique). Mais la présence de Pixmania dans 26 pays offre de larges possibilités de développement à cet accord.

Signé le 30 juin, l’accord qui confie à Pixmania la vente en ligne des produits high-tech distribués jusqu’ici en solo par Carrefour concerne, pour l’heure, quatre pays européens (la France, l’Italie, l’Espagne et la Belgique).

Et ce virage stratégique s’explique, selon les analystes, par la volonté de Lars Olofson (PDG de Carrefour) de faire grimper le chiffre d’affaires toujours faible de la partie non-alimentaire du groupe.

Un site internet qui va voir le jour à la suite de cet accord sera développé par Pixmania pour le compte de Carrefour. Il permettra de réserver en ligne et de bénéficier d’une livraison à domicile sur l’ensemble des gammes numériques non-alimentaires et déjà commercialisées dans les magasins Carrefour. A noter au passage que les produits commandés via Pixmania pourront également être retirés dans les magasins de l’enseigne.

L’accord est donc technologique, Carrefour faisant appel aux compétences techniques de Pixmania. Mais il est également commercial, car il s’agit d’un accord de vente croisée. Par ailleurs, le rapprochement de Pixmania et de Carrefour permet à ce dernier de rattraper son retard en matière de e-commerce à la suite d’années de stratégie floue. Via Pixmania et ses 6,8 millions de visiteurs uniques, Carrefour se situe en effet juste derrière Cdiscount (Casino, 7,4 millions de visiteurs) en audience.

Si cet accord a donné lieu pour l’instant à peu de réactions, divers commentaires postés sur des forums financiers font état d’une prise de participation possible du groupe Carrefour (qui vient de se désengager par ailleurs de l’enseigne de proximité DIA) au sein de Pixmania.