Femtocells gratuites et Freebox V5 soldées chez Free

News Channel

Comme l’année dernière, Free solde ses Freebox V5 sur vente-privee.com. L’opérateur promet également des femtocells gratuites pour ses box V6.

Comme l’an passé, Free profite de la période des soldes pour marquer le coup et brader son offre triple play via le site Vente-privée.com. Une vente exceptionnelle (1,99 euros par mois pendant un an puis 29,99 euros hors options) qui vient de débuter ce 22 juin (à 7 heures) et doit s’achever le 23 juin à minuit.

A cette occasion, l’opérateur n’a pas choisi de sélectionner la Freebox Révolution (confrontée à des problèmes de disponibilité mais aussi pour des raisons stratégiques en regard des services proposés) mais plutôt d’écouler les « vieux stocks » de V5. Néanmoins la télévision, le téléphone et Internet haut débit pour 1,99 euros mensuels ça ne se refuse pas !

Dans le même temps Xaviel Niel, fondateur d’Illiad Free, a annoncé à la faveur d’une rencontre le 20 juin avec freenautes et techniciens le déploiement de puces femtocells dans ses box (source : UniversFreebox). Les antennes en question fournissent une meilleure connexion 3G aux utilisateurs d’un terminal mobile à l’intérieur des bâtiments, une moindre émission d’ondes et doit permettre aux opérateurs de densifier leur réseau.

L’autre avantage de ces puces résident dans leur faible nocivité théorique. Par leur proximité, Elles permettent de réduire la puissance électromagnétique émise par un téléphone qui se connecte à une antenne GSM de rue. Les femtocells émettraient également moins d’ondes que les réseaux wifi. De bonne augure alors que le Centre International de Recherche sur le Cancer (Circ) a récemment classé les téléphones mobiles comme «probablement cancérogènes pour l’homme».

Xavier Niel a d’ores et déjà confirmé la gratuité du service, mais n’a pas dévoilé les conditions liées à la mise en place de ces puces. Seraient-elles déjà dans les Freebox ? Ce ne serait pas étonnant dans la mesure où l’on sait que les Freebox Révolution constituent les têtes de pont du futur réseau 3G que construit Iliad pour lancer, début 2012 normalement, ses premières offres de téléphonie mobile. SFR ne s’y est pas trompé en intégrant un tel service « Home 3G » dans sa Neufbox Evolution, mais le service est payant (un peu moins de 100 euros).