AMD lance ses Llano à quatre coeurs

News Channel

Avec ses APU quadri-coeur Serie A, AMD entend apporter puissance et autonomie au marché des portables. Et se place en concurrence de l’offre haut de gamme Core i7 d’Intel.

AMD poursuit la déclinaison de sa nouvelle architecture Bobcat qui réunit CPU et GPU au sein d’une même pièce de silicium. Une nouvelle génération de produits, issue de la stratégie Fusion initiée avec le rachat d’ATI en 2006, que le designer de Sunnyvale dénomme désormais APU (accelerated processing unit) et qui vise à apporter une puissance de calcul et graphique soutenue aux notebook en regard de la consommation électrique nécessaire. Après les APU série E (Zacate) et C (Ontario) respectivement dotés d’une enveloppe thermique 18 W et 9 W, et la série G dédiée à l’embarqué, voici donc la série A (Llano).

Les puces Llano jouent notamment la carte de la performance en introduisant l’offre quadri-coeur sur 5 modèles cadencés entre 2,3 et 2,6 GHz et estampillés A6 et A8. Deux modèles d’APU A4, fréquencés à 2,5 GHz, sont néanmoins proposés en bi-coeur. Gravé en 32 nanomètres, les puces Serie-A disposent de moteurs graphiques composés de 240 à 400 coeurs fréquencés entre 400 et 433 MHz selon les modèles, héritent de 2 à 4 Mo de cache de niveau 2 et supportent la mémoire DDR3-1600. Performances obligent, l’enveloppe thermique s’envole à 35 W et 45 W, ce qui reste appréciable sur des modèles quadri-coeur.

Support du DirectX 11 et de l’OpenCL/OpenGL, gestion multi-écran, support de la HD et la vidéo 3D, des jeux du même tonneau, des interfaces naturelles, etc., seront servis par les APU Serie-A. Si les performances sont annoncées, AMD maintient ses objectifs d’économie d’énergie et annonce plus de 10 heures d’autonomie sur un netbook (qui dépendra de toute façon des usages). Une amélioration des performances 50 % plus élevée qu’avec la génération précédente des CPU AMD. Dans ce cadre, l’entreprise de Sunnyvale vise clairement à concurrencer le haut de gamme d’Intel à travers ses Core i7 Sandy Bridge avec ses A8 comme le montre la vidéo ci-dessous.

Outre l’accélération dédiée aux besoins graphiques des applications, les capacités de calculs parallèles du moteur Radeon des APU d’AMD sont également mis à disposition des applications les plus courantes pour optimiser leur rendement. C’est le cas des navigateurs, notamment Internet Explorer 9, mais aussi de nombre de logiciels proposés par Microsoft, Adobe, Nero, Corel, CyberLink… Une cinquantaine au total. Aujourd’hui en production, les APU AMD Llano Serie-A devraient animer quelques 150 modèles d’ordinateurs portables avant la fin du second trimestre 2011.