Avec son initiative Smarter Commerce, IBM caresse ses partenaires dans le sens du poil

News Channel

Big Blue vient de lancer une extension de son initiative Smarter Commerce. But de la manœuvre : aider les revendeurs à valeur ajoutée et les intégrateurs à saisir les opportunités de ce marché grandissant évalué   – rien que pour le logiciel – à plus de 20 milliards de dollars ! 

Outre le support marketing, technique et commercial déjà instauré, IBM explique que les partenaires vont désormais pouvoir accéder à des avantages financiers. Notamment un plan de financement à 0% proposé par IBM Global Financing (IGF) pour les partenaires inscrits dans le programme Software Value Plus d’IBM ou bien des incentives commerciales pouvant aller jusqu’à 50% des transactions. La première étape de cette initiative concernera les partenaires couvrant les secteurs de la distribution, de la banque, des télécommunications et des biens de consommation.

L’offre Smarter Commerce offre aux partenaires deux options conçues pour les aider à établir et délivrer une large gamme d’offres, du management de la supply chain aux réseaux collaboratifs B2B en passant par les solutions B2C. 
Le premier étage de la fusée se nomme « Software Value Plus Smarter Commerce ». Elle consiste en une offre permettant aux partenaires de recevoir des incentives à hauteur de 50% des transactions pour les logiciels Smarter Commerce, incluant Unica, Coremetrics et les offres Websphere Commerce. Pour satisfaire les conditions requises, les partenaires doivent être revendeurs agréés de logiciels IBM avec des certifications en support technique et commercial.

L’autre partie concerne l’initiative Smarter Commerce Solution Development. Celle-ci permet de fournir un support commercial et technique à un secteur spécifique, des ateliers pour les clients, un accès au centre d’innovation d’IBM, ainsi qu’une assistance commerciale pour les rendez-vous clients. Pour satisfaire les conditions requises, les intégrateurs régionaux, les ISVs, les fournisseurs de services marketing, doivent détenir les certifications logicielles IBM et des certifications pour les secteurs des télécommunications, de la distribution, de la banque, et des biens de consommation.