A l’heure du départ de son COO, Mitel se concentre sur les PME et l’indirect

Nominations

Le CEO de Mitel depuis février dernier, Richard McBee, souligne les modifications majeures apportées à la stratégie, à l’heure de la publication de résultats encourageants mais aussi du départ du COO de la firme, Paul Butcher, au milieu il est vrai de nombreuses nominations ou promotions.

Spécialiste es-solutions logicielles de communications unifiées (UC), Mitel vient d’officialiser les modifications substantielles appliquées à sa stratégie commerciale. En résumé, l’entreprise va simplifier sa structure organisationnelle, centrer ses investissements R&D sur les PME et les entreprises possédant des sites de taille intermédiaire, et coordonner la vente et la distribution aux États-Unis.

Richard McBee, CEO de Mitel, s’explique en ces termes: « Pour évaluer les opportunités commerciales de Mitel, j’ai passé les trois derniers mois à dialoguer avec des clients, des partenaires commerciaux, des analystes du marché, des actionnaires et notre équipe interne. Je souhaite désormais mettre en œuvre une stratégie basée sur trois axes dans une démarche graduelle visant à faire évoluer l’activité de Mitel en tant qu’éditeur de solutions de communications unifiées et de collaboration. » Il ajoute : « Nous allons tout d’abord simplifier notre activité. Cela signifie créer une organisation plus stable comprenant deux unités de vente géographiques et trois unités opérationnelles. Cette nouvelle structure organisationnelle, plus flexible, va permettre à Mitel de répondre aux besoins de ses clients de manière optimale et d’innover plus rapidement, le tout dans l’objectif d’augmenter la rentabilité de l’entreprise. »

Concrètement

Les changements drastiques appliqués à l’organisation ont un effet immédiat et se traduisent pour l’essentiel par les points suivants : 

•        Les opérations commerciales de Mitel seront divisées en deux organisations : Amérique du Nord et International. Philip Keenan est promu au poste de vice-président exécutif des ventes pour la zone Amérique du Nord, en charge des États-Unis et du Canada. Graham Bevington est lui promu au poste de vice-président exécutif des ventes internationales en charge des opérations de Mitel pour les zones Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA), Asie-Pacifique, Caraïbes et Amérique Latine (CALA).
•        Mitel Communications Solutions : Ron Wellard est promu au poste de directeur général et de vice-président exécutif de l’unité en charge de concevoir et de proposer des services et produits de communications unifiées et de collaboration aux entreprises,
•        Mitel NetSolutions : Jon Brinton reste au poste de directeur général de cette unité opérationnelle en charge des services réseau et hébergés, des services mobiles et de la connectivité à large bande.
•        Mitel DataNet : Ryan Donovan est promu au poste de directeur général de cette unité en charge de la distribution de produits tiers aux partenaires et clients.

Mitel confirme au passage le départ de Paul Butcher, président et directeur des opérations (COO). C’est Richard McBee qui reprend ses fonctions en plus de celles de CEO.

Ce dernier continue: « Le deuxième axe comprend la redirection de nos investissements en termes de recherche et développement vers des produits visant le marché à forte croissance des entreprises possédant des sites hébergeant de 50 à 2 500 utilisateurs. Nous sommes engagés envers notre architecture Freedom qui a reçu un retour positif de la part de clients du monde entier cherchant à tirer parti de leurs investissements dans leur infrastructure existante et à créer une solution de communications de pointe. Nous allons continuer à innover dans ce domaine pour offrir la flexibilité nécessaire au service informatique et à l’utilisateur final et à exploiter les opportunités du marché des PME et des entreprises multi sites de taille intermédiaire. »

En France, Lionel Hovsépian, Directeur Commercial Europe du Sud et Europe de l’Est précise « Compte tenu des caractéristiques du tissu économique français nous souhaitons continuer notre focalisation sur le marché croissant des PME et des entreprises de taille intermédiaire. Nous proposons d’ailleurs régulièrement des offres attractives spécifiquement étudiées sur ce segment de marché.”
 
Le CEO de Mitel reprend la parole pour dire : « Troisièmement, nous allons revoir notre organisation commerciale aux États-Unis afin de proposer nos produits de manière optimale via nos partenaires en renforçant nos investissements dans les partenariats indirects, facilitant ainsi notre croissance et notre évolution aux niveaux local, régional et national. Nous axerons également nos équipes commerciales directes vers un groupe de clients sélectionnés. En outre, nous avons l’intention d’exploiter notre leadership sur le marché de la virtualisation de la ToIP. Cela signifie poursuivre notre partenariat avec le leader de la virtualisation VMware et ainsi innover conjointement dans ce domaine. Ceci constitue un élément différenciateur pour Mitel qui lui permet d’acquérir de nouveaux clients et d’offrir un chemin de migration aux clients existants de la solution Mitel 3300 IP Communications Platform vers la solution Virtual Mitel Communications Director (vMCD). Nos clients nous ont clairement fait comprendre que la virtualisation est une de leurs priorités, elle est donc l’une des nôtres également. En conclusion, nous disposons d’excellents produits et technologies. En mettant cette stratégie en œuvre, notre objectif consiste à répondre aux besoins des clients de manière optimale, à renforcer notre performance et à améliorer nos résultats d’exploitation. »