Gestion et ERP: Divalto a l’optimisme chevillé au corps !

Stratégies Channel

Il y a quelques semaines le spécialiste des solutions de gestion et ERP pour PME-PMI et TPE se portait acquéreur du spécialiste des logiciels de gestion en mode Cloud Idylis (1 et 2). Une opération à risque immédiat (le résultat d’exploitation incluant les pertes issues de ce rachat a légèrement baissé) mais extrêmement prometteur à brève échéance et qui a permis malgré tout au Groupe Divalto de réalisé de la croissance : 11,5 millions d’euros de CA (+17 %). Au-delà, l’entreprise dirigée par le dynamique Thierry Meynlé (Président du Directoire) et rencontré il y a quelques jours à Paris, marque un virage stratégique d’une part vers le Cloud suite à ce rachat, d’autre part vers la généralisation de l’indirect dans sa distribution. Explications.

Pas peu fier Thierry Meynlé des résultats de son entreprise… Neuf ans de croissance consécutive !

Et pourtant, cette année, le pari était périlleux. Le groupe Divalto a en effet du intégrer, avec les pertes qui vont avec (la jeune pousse perdait 1 million d’euros par an), une entreprise il est vrai très prometteuse : Idylis. Très prometteuse, car spécialisée dans les logiciels de gestion dans le nuage.

Qui plus est, la conjoncture fut difficile tout au long de l’année 2010. Et pire encore, si l’on se place du point de vue de l’éditeur : l’année aura été aussi marquée par une « séparation à l’amiable » avec l’un de ses plus gros partenaires intégrateurs, en l’occurrence Prodware. Motif avancé : «  divergences de vues stratégiques », Divalto souhaitant désormais privilégier les intégrateurs « best practise Divalto ».

Et puis, les premiers temps de l’intégration d’Idylis ne furent pas forcément idylliques (si l’on me permet ce jeu de mot).
Il a fallu du temps, pas mal de conviction et quelques séances d’autoréflexion pour faire basculer sans encombre les équipes de la startup dans un schéma de distribution indirect. Une vraie révolution culturelle…  « Je crois depuis le début dans la force d’une stratégie indirecte, affirme Thierry Meynlé, alors que jusqu’ici Idylis travaillait exclusivement en direct avec ses clients finaux. L’idée fut donc de les faire passer au 100% indirect à l’image du grand frère Divalto. »

Pourtant la chose n’est pas passée « comme une lettre à la poste », comme le confirme Th.Meynlé : « Passer du direct à l’indirect est sans nul doute la chose la plus difficile à faire, car il faut être suffisamment motivé pour perdre du Chiffre d’Affaires en le sachant d’emblée… »

100% indirect

Le résultat est là, après plus de huit  mois de travail intensif et de nombreuses ressources mobilisées autour de la pose des premières pierres d‘un réseau de distribution 100% indirect.

La partie d’activité provenant d’idylis enregistre une forte progression de son activité avec plus de 3 000 nouveaux utilisateurs ! Pionnier dans le domaine en mode SaaS, Idylis a notamment signé un partenariat fort avec Exco – 1er réseau français de cabinets indépendants d’Audit, d’Expertise Comptable et de Conseil -, ainsi qu’une affaire majeure avec un très grand groupe pétrolier (plusieurs centaines d’utilisateurs). En outre, une centaine de nouveaux partenaires cabinets d’Expertise Comptable et revendeurs ont rejoint le réseau idylis.

Thierry Meynlé commente : « 2010 a été une année de pressions intenses pour le Groupe Divalto. Nos résultats devraient se classer parmi les meilleurs de notre marché. En effet, les décisions stratégiques prises ces deux dernières années portent leurs fruits : forte augmentation de l’investissement R&D et acquisition du leader français des logiciels de gestion en mode cloud computing. De plus, l’excellence de notre réseau de distribution et son adhésion à notre offre permettent à  l’écosystème Divalto de se démarquer sur le marché des ERP pour PME-PMI et TPE. Nos fondamentaux  produits et réseaux sont solides. Nos prises de risques stratégiques gagnantes nous permettent dès à présent de bien appréhender les années à venir en termes de technologies avancées. 2011 s’inscrit dans un esprit de proximité et de conquête client

Proximité

Géographiquement, l’entreprise déjà forte dans les régions Rhône-Alpes, Nord et Est, a étendu son implantation en Ile-de-France et en Haute Savoie (74) avec de nouveaux locaux pour favoriser le rayonnement de l’éditeur et l’accompagner dans son déploiement. Par ailleurs, un fort développement de l’activité a été réalisé dans la région Midi-Pyrénées.  En tout, Divalto compte environ 160 distributeurs et revendeurs, s’y ajoutent une centaine de partenaires et experts-comptables spécialisés sur Idylis. « Et l’objectif est d’atteindre au moins 400 partenaires et experts-comptables, »  ajoute Thierry Meynlé qui insiste, dans le cadre d’une stratégie indirecte rappelée et renforcée, sur l’importance de la proximité des partenaires avec les clients.

De même la relation entre l’éditeur et ses partenaires n’a jamais été aussi étroite. Une relation qui s’est enrichie de diverses initiatives, comme des rencontres partenaires organisées au début de l’année 2011, une sorte de tour de France où revendeurs et experts-comptables ont été invités notamment à découvrir Idylis, les divers modes de tarification de l’offre et ce que peut leur apporter concrètement une plateforme « Full Web ».  

L’avenir ?

Thierry Meynlé le voit résolument en rose ! Ne serait-ce qu’à cause des efforts intenses consacrés à la R&D. Il s’exclame : « Je suis optimiste ! Quand je vois les projets qu’on a dans les cartons en R&D, la transformation rapide et réussie de la société et de l’écosystème, l’évolution de notre image auprès des experts-comptables et les magnifiques affaires signés ces derniers mois, on ne peut qu’être confiant ! » Cela dit, le dirigeant de Divalto reste conscient que tout ne sera pas forcément simple : « Des vents contraires peuvent encore apparaitre en 2011, mais nous saurons prendre les bonnes initiatives rapidement !».

Se déclarant totalement satisfait de la reprise d’Idylis, il conclut d’une formule qui devrait rester : « avec Idylis, nous sommes certains chez Divalto, de pouvoir faire 1 + 1 = 3 » Pour un éditeur dont les logiciels de gestion doivent fournir des résultats extrêmement précis, la formule peut faire sourire. Elle exprime juste bien la force tranquille du patron de Divalto !


Points de repère :
CA 2009 consolidé : 9,9 millions d’euros
Ecosystème Divalto :
CA 2007 : 97 millions d’Euros /Effectif : 1030 personnes
7500 nouvelles licences signées en 2010
Pour la 1ère fois dans l’histoire de Divalto, un des partenaires, Cogeser (certifié Maestro), a déployé à lui seul plus de 1 000 licences en un seul exercice !
Un mois de décembre qui restera dans les annales pour l’ERP avec 1 200 licences ERP livrées pendant la seule semaine 50.
www.divalto.fr

(1)    www.channelinsider.fr/fr/actualite/2011/01/13/idylis__groupe_divalto__prend_resolument_le_virage_d_une_commercialisation_100__indirecte
(2)    www.channelinsider.fr/fr/actualite/2010/05/06/_divalto_fait_un_joli_e_deal_en_rachetant_idylis__pionnier_des_logiciels_de_gestion_et_pgi_en_saas