Sauvegarde en ligne: OODrive repart à l’abordage !

Stratégies Channel

Oodrive, qui fournit des solutions de stockage en mode SaaS, a réalisé une levée de fonds de 3,5 millions d’euros afin de relancer sa croissance externe et son expansion internationale.

La sauvegarde en ligne a le vent en poupe. Et nos confrères d’ITespresso  ont noté qu’OoDrive venait d’effectuer une nouvelle levée de fonds auprès de Time Equity Partners, société de capital-développement dirigée par Henri de Bodinat (ex-PDG de Sony Music et VP Europe de Sony Software). Le montant de l’investissement ? 3,5 millions d’euros. Mais Oodrive dispose aussi d’une réserve supplémentaire de 4 millions d’euros « si nécessaire ». Car, selon le communiqué d’Oodrive, la société va s’engager dans un nouveau cycle de croissance externe et de développement à l’étranger. Son dernier tour de financement remontait à fin 2007 (4 millions d’euros levés à l’époque auprès d’Iris Capital).

Que faire de cet apport d’argent ?

En l’état actuel, les solutions Oodrive sont déjà développées dans 14 langues et utilisées dans plus de 90 pays. On peut les comparer à des concurrents comme Neobe, Ikoula ou Mozy (ce dernier appartient à la nébuleuse EMC).
Fondé en septembre 2000, la société française, qui allie le stockage dans le cloud (ex-mode ASP), a mis sur pied une présence physique en Europe du Nord (Allemagne, Belgique, Suisse), en Europe du Sud (Espagne) et en Asie (Singapour). Elle prévoit d’atteindre un chiffre d’affaires autour des 18 millions d’euros cette année. Elle figure à la 63ème position du dernier classement Truffle 100 (éditeurs de logiciels en France).