Les grands bénéfices de l’approche VDI

Stratégies Channel

La virtualisation est plus que jamais un enjeu majeur pour les entreprises. Connaissant un fort essor, elle devrait se positionner les prochaines années dans le top 5 des projets les plus déployés par les Directions des Systèmes d’Information. En effet, répondant à la fois à des problématiques économiques, organisationnelles, fonctionnelles et environnementales, les technologies de virtualisation vont sans aucun doute profondément améliorer les performances des entreprises et les rendre plus agiles. Bien entendu, la virtualisation recouvre de nombreux aspects : serveurs, stockage… autant de domaines complémentaires qui sont des briques stratégiques au sein des systèmes d’information. Dans les prochains paragraphes, nous allons nous restreindre à aborder le sujet de la virtualisation sous l’angle du poste de travail (projet VDI).

Par David Simonutti,  ITS Group Directeur technique

Sur toutes les lèvres, les projets de virtualisation du poste de travail semblent enfin devenir réalité et entrer dans une phase de déploiement massif après avoir connu des débuts difficiles. Le cabinet d’analyste Gartner prévoit ainsi qu’à l’échelle mondiale plus de 15 % des PC en entreprise seront virtualisés et hébergés d’ici 2014. Selon une autre étude menée par le Forrester Research, la majeure partie des entreprises (en Amérique du Nord et en Europe) a adopté la virtualisation. Cette étude a été réalisée auprès de 2 600 entreprises.

Il apparaît donc que les sociétés, quelle que soit leur taille, sont actuellement en train de repenser et de remettre à neuf leur infrastructure informatique et leurs systèmes client en adoptant de nouvelles approches pour améliorer leur flexibilité, leur efficacité et leurs performances. La virtualisation du poste de travail est au cœur de cette modernisation.

Concrètement, la virtualisation apporte de grands bénéfices:

–    Au niveau organisationnel

Virtualiser un parc de PC est générateur de nombreux bénéfices organisationnels. Les administrateurs peuvent piloter aisément et à distance des parcs étendus sans avoir à se déplacer. Cette donnée est particulièrement importante pour les entreprises justifiant de plusieurs milliers de postes ou d’une organisation décentralisée. Cela permet également de garantir une gouvernance homogène et rationnelle du parc : déploiement de masters prédéfinis en fonction des profils utilisateurs. Le poste de travail, qui est un maillon clé de la productivité, est donc totalement adapté à l’organisation de l’entreprise et à ses contraintes métier. L’on notera aussi que virtualiser un poste de travail n’impacte en rien l’utilisateur final (opération transparente pour ce dernier).

–    Au niveau économique

Opter pour une approche VDI permet aussi de repenser la composition de son parc et de se doter de nouveaux « clients légers » moins chers et justifiant d’une durée de vie supérieure à des PC traditionnels. Ce point est particulièrement important et peut générer de très fortes économies. Enfin, les ressources humaines préalablement nécessaires pour maintenir le parc et le faire évoluer ne sont plus nécessaires dans les mêmes proportions.

–    Au niveau écologique

La virtualisation est un partenaire historique du green IT et permet de réduire considérablement l’impact énergétique du parc informatique. A l’heure de la responsabilisation sociale et environnementale de l’entreprise, ce paramètre est un élément important à intégrer.

Enfin, il est important de noter la maturité des acteurs de l’industrie IT (éditeurs, intégrateurs, opérateurs), qui ont su faire évoluer leurs offres, développer de véritables centres de compétences et former des ressources indispensables pour déployer les projets VDI dans de bonnes conditions  .

Nous entrons donc dans un cycle où l’ensemble des fondamentaux est réuni pour transformer les projets VDI en une réalité concrète et génératrice de bénéfices pour les entreprises. Cette tendance de fond semble se confirmer par la multiplication des déploiements initiés au sein des grands comptes, mais également des PME. L’on notera enfin que le fort développement du Cloud Computing va venir soutenir cette mouvance et accroître les possibilités offertes aux entreprises.