Le PPC10A de GE a 8 coeurs mais consomme moins !

Stratégies Channel

Doté du processeur QorIQ à 8 cœurs, cet ordinateur monocarte offre, selon son constructeur GE, un plus grand débit et un déploiement dans des espaces restreints, le tout avec une moindre consommation que ses prédécesseurs sur le marché.

GE Intelligent Platforms vient de lancer l’ordinateur monocarte durci baptisé PPC10A 6U VME. Sous ce nom un rien barbare se cache une machine construite autour du processeur QorIQ P4080 à 8 cœurs signé Freescale.
Pour son constructeur, ses avantages sont multiples, à commencer par une augmentation significative des performances, tout en ayant une consommation identique à celle de son prédécesseur le PPC9A double cœur, en permettant un plus grand débit par emplacement.

GE précise qu’il est aussi possible de remplacer les systèmes existants exploitant des cartes à processeurs multiples par une carte PPC10A unique, et de gagner ainsi en espace et en poids. Et puis le PPC10A prend en charge les multitraitements symétriques et asymétriques.

Doté  de huit ou quatre cœurs e500mc, tournant jusqu’à 1,5 GHz, l’ordinateur monocarte de GE embarque 8 Go de mémoire DDR3 double canal. Le fabricant met aussi en avant ses cinq niveaux de renforcement lui permettent de fonctionner dans n’importe quel environnement, qu’il s’agisse d’un bureau ou d’un environnement extrême. Il évoque aussi « une souplesse considérable avec deux sites XMC/PMC et un site AFIX (Extension pour interface  supplémentaire) pour traiter pratiquement n’importe quelle application client ». L’AFIX de GE inclut, en option, une gamme de fonctions, notamment SCSI, VGA/graphique, E/S numériques, lecteur 1553 et Flash drive.

Egalement au programme  du PPC10A : deux ports Gigabit Ethernet (et deux supplémentaires disponibles en option), deux ports série ATA, deux ports USB 2.0 (trois ports USB 2.0 supplémentaires sont disponibles en option) et 31 ports GPIO !

Richard Kirk, Directeur produit chez GE Intelligent Platforms, explique : « L’architecture VMEbus nous accompagne depuis plus de trente ans et se trouve au cœur de centaines de milliers de systèmes informatiques intégrés déployés, un nombre qui augmente en permanence. Le PPC10A présentera un attrait très fort, à la fois pour les utilisateurs VMEbus existants qui cherchent à accroître leurs performances et pour les nouveaux utilisateurs qui seront sensibles à la combinaison d’un débit élevé, d’une flexibilité énorme et d’une faible consommation d’énergie. »

Le PPC10A est pris en charge par un environnement logiciel riche, notamment le logiciel de test déployé (BIT et BCS). Une prise charge est prévue pour les systèmes d’exploitation VxWorks, Wind River Hypervisor, Linux et INTEGRITY.