Cisco: John Chambers veut que ça change… et vite !

News Channel

Pas de cheveux coupés en quatre pour le charismatique CEO de Cisco qui n’est pas content du tout de la « dérive » de sa société et claironne à ses troupes qu’il souhaite redresser au plus vite la barre  avec quelques changements stratégiques radicaux à la clé !

« Nous avons déçu nos investisseurs et désorienté nos clients. » C’est par ses mots chocs que John Chambers, CEO de Cisco depuis 1995 (seize ans… un fait exceptionnel sur les marchés IT), s’est adressé à ses troupes par e-mail (repris par le Wall Street Journal) ! Une façon habile, bien qu’un peu brutale, d’annoncer à l’interne (mais aussi aux observateurs à l’extérieur de l’entreprise) une prochaine restructuration de la firme ?

Résultats en berne

Le fait est que Cisco est passé à côté de ses objectifs prévisionnels au cours des deux derniers trimestres fiscaux. Et en novembre 2010, l’entreprise a même annoncé des ventes sensiblement inférieures aux attentes. Et le début de l’année, qui pourtant était favorable à de nombreux groupes IT, n’a pas été des plus réussis pour Cisco. En février, les résultats faisaient les frais d’une baisse des dépenses publiques et Cisco s’était montré obligé de procéder à une contraction de ses marges pour contrer la concurrence aux dents longues…

Tout en défendant sa stratégie, en dépit « d’une réactivité trop lente » sur un marché dynamique, John Chambers estime que des ajustements sont aujourd’hui nécessaires pour maintenir le cap de la croissance (et satisfaire les actionnaires).

Il écrit que la firme  devra « engager un certain nombre de changements » et « interviendra avec une précision chirurgicale sur ce que nous devons revoir dans nos produits ». Des changements profonds qui devraient être assortis ou entrainer coupes claires dans les budgets. Et même si pour l’heure, aucun plan de licenciement n’est évoqué, ils doivent être nombreux chez Cisco à craindre pour leur avenir dans la firme…