Ebay s’empare de GSI pour 2,4 milliards de dollars

Stratégies Channel

En rachetant GSI, Ebay récupère une plateforme de solutions de ventes en ligne forte de 180 distributeurs-clients dans le monde.

Ebay, pionnier et roi du commerce électronique, vient d’acquérir GSI Commerce. Selon nos confrères d’ITespresso.fr, le montant de la transaction s’est élevé à 2,4 milliards de dollars, en partie en numéraire et en assainissement de dettes, l’opération devant être bouclée d’ici la fin du troisième trimestre de cette année.

Cotée au Nasdaq, GSI développe des solutions de services de commerce électronique modulaires : vente au détail, approche multi-canal, marketing interactif via TrueAction et e-Dialog. A l’origine, l’entreprise s’inscrivait comme une plateforme de vente en ligne de produits sportifs. Fondée en 1995 par Michael Rubin, elle exploite également le site de discount SmartBargains et le service de ventes privées américain RueLaLa (acquis en 2009 pour 350 millions de dollars), numéro 2 sur son marché.

A ce niveau d’investissement, la dernière grande emplette d’eBay s’appelait… Skype pour 2,6 milliards de dollars (depuis, le service de téléphonie sur Internet a regagné son indépendance). En 2002, Ebay avait également misé 1,5 milliard de dollars sur la solution de paiement en ligne PayPal.
« GSI offre la suite intégrée la plus aboutie pour le commerce électronique et les services de marketing interactif qui renforceront nos capacités à connecter les acheteurs et les vendeurs partout dans le monde », commente John Donahoe, P-dg d’eBay. Une belle prise pour eBay. GSI affiche 180 clients distributeurs dans le monde, dont Toys’R’Us, répartis en 14 catégories de marchandises vendues en ligne.

La société a développé un savoir-faire dans les relations avec des détaillants de taille importante et les marques qui cherchent à développer leurs ventes sur Internet. Le groupe considère que cette acquisition pourrait être aussi bénéfique pour des services comme eBay Marketplaces (place de marché) et PayPal (transactions électroniques).

Selon les termes de l’accord, il est entendu qu’eBay se séparera progressivement de branches connexes de GSI jugées non stratégiques, dont la vente de produits sportifs sous licences et des sites thématiques comme Rue La La et ShopRunner. Michael Rubin reprendra ses actifs sous une nouvelle holding, avec le soutien d’eBay qui lui délivrera un prêt de 467 millions de dollars.