Fujitsu prend des mesures pour assurer la continuité de ses opérations

Stratégies Channel

Pour faire suite au tremblement de terre survenu au Japon, Fujitsu (à propos duquel nous avons publié il y a quelques jours le courrier de Didier Halbique, ICI ) a décidé d’augmenter les capacités de son site de production allemand. La société nippone examine des solutions alternatives pour ses circuits logistiques.

Fujitsu Technology Solutions vient d’annoncer avoir pris des mesures d’urgence en zone CEMEA&I (Europe Continentale, Afrique, Moyen Orient et Inde) afin d’assurer à ses clients une continuité d’activité et des performances semblables à celles qu’ils connaissaient avant la catastrophe. Parmi ces mesures, on note l’augmentation des capacités de production de l’usine allemande d’Augsburg, ainsi que la recherche d’alternatives pour assurer la fourniture des  composants nécessaires à la production.

Le lundi 14 mars, Fujitsu Limited, dont le siège social se trouve à Tokyo, avait annoncé que six de ses usines japonaises étaient endommagées, et avait immédiatement réagi en mettant en place un centre de gestion de crise, en accord avec la politique du groupe Fujitsu (les éléments d’information relatifs à ce sujet sont disponibles sur le site web du Groupe Fujitsu à l’adresse www.fujitsu.com/global/news/pr/archives/month/2011/20110314-01.html )
Fujitsu a donc depuis décidé de transférer temporairement sa production de PC de bureaux à l’usine de Shimane, qui n’a pas subi de dommages. Quant à l’usine d’Augsburg, en Allemagne, elle va collaborer avec le Japon pour assurer la continuité de  production des serveurs.

A ce jour, explique Fujitsu, ses opérations dans cette région ne sont pas directement touchées par la situation actuelle. L’usine de Fujitsu à Augsbourg, en Allemagne, assurera les besoins supplémentaires en termes de capacité de production pour soutenir le Japon dans la continuité de ses activités. Tous les ordinateurs de bureaux, serveurs x86, ainsi que certaines gammes de PC portables y sont par ailleurs déjà fabriqués.

En quête d’alternatives 

En ce moment, Fujitsu dit étudier des solutions alternatives d’approvisionnements  afin d’assurer la continuité de la production et explique qu’à ce jour un seul avion cargo permet de réaliser des tests de radioactivité sur les produits en provenance du Japon. Qu’en conséquence, la firme a décidé de mettre en place ses propres mesures pour contrôler les produits expédiés par avion en provenance du Japon, à partir du vendredi 18 mars 2011. Des mesures préventives appliquées, dit le fabricant, afin d’assurer la sérénité de ses clients et partenaires européens quant à la sécurité de tous les produits de sa marque. Et des pourparlers sont en cours avec un laboratoire indépendant pour effectuer ces évaluations en son nom.

La firme explique que les conséquences économiques de ce désastre ont été atténuées par la structure mondiale et décentralisée du Groupe.
« Notre priorité première est d’apporter notre soutien à nos collègues japonais. Comme ils nous l’ont affirmé, le meilleur support est une contribution significative aux succès commerciaux de l’entreprise», déclare Rolf Schwirz, Président de Fujitsu Technology Solutions. « Avec sa structure fortement transnationale, Fujitsu a toujours suivi la devise ‘Penser globalement, agir localement’. Cela veut dire que Fujitsu en Europe Continentale, Afrique, Moyen Orient et Inde (CEMEA&I), comme dans les autres régions, se consacre à tenir ses engagements envers ses clients avec ses structures et ses processus locaux. »