D’Apple à Archos, et puis tous les autres… Ca bouge dans les tablettes !

Stratégies Channel

Elles sont à croquer… On se demande bien pourquoi elles ont tant le vent en poupe, mais c’est un fait… Les tablettes cartonnent, chez les particuliers comme chez les pros…
Le nouvel iPad en noir et blanc, les tablettes sous Android qui se multiplient comme les fleurs des champs, le français Archos qui montre sa différence et Microsoft qui renvoie à plus tard la question…

Steve Jobs n’a pas manqué le rendez-vous avec l’iPad 2

Le co-fondateur d’Apple a présenté en chair et en os la nouvelle version de sa tablette tactile plus fine, plus légère et davantage ancrée dans les fonctions vidéo.
En présentant lui-même l’iPad 2, Steve Jobs a voulu prouver qu’il contrôle encore la situation chez Apple, bien qu’il ait pris du recul en raison de son état de santé. Mais sa présence à San Francisco pour présenter la deuxième version de sa tablette tactile a rassuré la « communauté de la marque à la pomme ».

Alors, que nous réserve l’iPad 2 dotée d’un nouveau design et fonctionnant sous iOS 4.3 ?

Tout d’abord sa configuration : « 33% plus fine » et « 25% plus légère » selon les proportions fournies par Apple. La nouvelle tablette, qui sera disponible en blanc ou en noir, comprend un écran LED-backlit LCD 9,7 pouces (environ 25 centimètre en diagonale) et embarque un nouveau processeur double coeur A5 (chacun étant cadencé à 1GHz). Désormais, l’autonomie de la batterie est susceptible d’atteindre 10 heures.

Autre nouveauté attendue sur le front de la vidéo : l’iPad 2 embarque deux caméras. La première frontale (VGA) supportera FaceTime (la vidéo conférence sauce Apple qui avait dévoilée avec l’iPhone 4) et Photo Booth (logiciel de prises de photos). A l’arrière de la tablette, c’est une caméra 720p HD qui a été intégrée.

La nouvelle tablette arrivera très vite sur le marché. Aux Etats-Unis, elle sera disponible le 11 mars à des tarifs dans la fourchette 499 dollars (modèle 16 Go) à 699 dollars  (64 Go). Pour disposer de la double connectivité Wi-Fi et 3G, c’est plus cher : entre 629 dollars (32 Go) et 829 dollars (64 Go). Sachant qu’il existe des versions intermédiaires de la tablette à 32 Go.
Le 25 mars, ce sera l’ouverture internationale : l’iPad 2 sera disponible dans 26 pays, dont la France. Depuis le lancement du premier iPad aux Etats-Unis en avril 2010, Apple a écoulé 15 millions de tablettes dans le monde.
Pour suivre les contributions Gizmodo liées au lancement de l’iPad 2, cliquez ici


Pas de Windows pour tablette avant 2012

En ne prévoyant aucun OS Windows pour tablette avant 2012, Microsoft laisse le champ libre à ses concurrents Google Android et Apple iOS.

Alors que la majorité des constructeurs high-tech se ruent sur le système Android de Google pour tenter de construire une tablette capable de rivaliser avec l’iPad d’Apple, Microsoft se montrerait plus prudent.

Selon Bloomberg, la firme de Redmond n’a pas prévu de sortir un OS pour tablette avant septembre 2012, rapporte ITespresso.fr. Date qui n’est d’autre que celle annoncé par Microsoft pour l’arrivée du modulaire Windows 8 dont une mouture est notamment prévue pour l’architecture ARM, largement adoptée par les constructeurs d’ardoises numériques (et de smartphones).

Mais à ce rythme, l’iPad sous iOS et les ardoises propulsées par Google Android bénéficient d’une confortable marge de manoeuvre pour s’approprier de façon durable ce marché en plein boom. Toujours selon Bloomberg, les partenaires de Microsoft pourraient commencer à tester la version publique de son prochain système d’exploitation à la fin de cette année 2011, soit dans au moins 9 mois… Pourquoi, dans ce cas, ne pas directement adapter Windows Phone 7 aux tablettes?

En attendant, l’éditeur américain travaillerait à une mise à jour de Windows 7 avec l’ajout de fonctionnalités adaptées aux écrans tactiles et à la taille et la durée de vie de la batterie des tablettes, afin d’éviter de trop perdre de terrain sur le marché florissant des ardoises numériques.


CeBIT 2011: tablette ‘pro’ et smartphones chez Fujitsu, Dell

Quelques nouveaux smartphones et tablettes PC ont tenu la vedette sur le CeBIT. Plutôt à l’usage des ‘pros’…

Par l’envoyé spécial de Netmedia Europe à Hanovre, Pierre Mangin

Malgré la concurrence du salon MWC de Barcelone, le salon CeBIT de Hannovre abritait quelques vitrines pour des présentations en avant-première. Deux exemples, la nouvelle tablette Stylistic Q550 de Fujitsu et le smartphone Venu Pro de Dell

La tablette Stylistic Q550 de Fujitsu n’était montrée qu’à ceux qui demandaient à la voir… C’est une tablette PC « orientée entreprise« , fonctionnant sous ‘Windows 7 Professional’ et motorisée par le processeur Atom Z670 ‘Oak Trail’ d’Intel.

Son autonomie est annoncée pour 8 heures (probablement avec une mémoire en extension). Comme l’iPad 2 d’Apple,  cette tablette de Fujitsu est dotée de 2 caméras photo/vidéo, une en face avant et l’autre en face arrière.
Sa capacité mémoire est, selon options, de 32 ou 64 gigaoctets (avec de la mémoire SSD, semble-t-il).
Elle possède un port HDMI, 2 ports USB…, un port pour SmartCard…
Le connexion 3G est présentée en option (avec un connecteur pour carte SIM intégré dans le logement de la batterie, nous a-t-on assuré).

L’écran tactile est de 10,1 pouces (1366 x 768 pixels), avec utilisation possible d’un stylet. Il est rétro-éclairé par LED. Cette tablette n’utilise pas de ‘digitizer’ Wacom – ce qui signifie vraisemblablement le recours à son alternative, le dispositif N-Trig DuoSense (?).

Pour la sécurité, cette tablette intègre un lecteur d’empreintes digitales, un connecteur Smartcard et un module Trusted-Platform Module (TPM).
Son lancement serait prévu pour avril 2011. Pas d’indication de prix.

Le Dell Venue Pro

Egalement en vedette pour un usage ‘pro’, le Dell Venue Pro présente un écran tactile de 4,1 pouces, pour un affichage de 800 par 480 pixels. Sa capacité mémoire est de 16 gigas. Son poids s’affiche à 180 g, pour les dimensions suivantes 122x64x15 mm. Le processeur tourne à une fréquence d’horloge de 1 GHz (sans autre précision sur son origine). L’autonomie annoncée est de 7 heures (336 heures en standby).  Sur l’ardoise indiquant ses spécifications, on pouvait lire également les connexions suivantes: UMTS/HSDPA, Wifi et Bluetooth.

Par ailleurs, Dell mettait en avant son Streak 5, avec écran tactile (‘multi-touche) de 5 pouces (13 cm) sous Android 2.2, avec une capacité mémoire allant jusqu’à 32 Gigas.  Pour rappel, son processeur est un Qualcomm Snapdragon 8250 à 1 GHz.  Avec son clavier coulissant intégré, il affiche 220 g sur la balance.


Archos reprend la main…

Archos reprend la main avec son accord avec Alcatel et le lancement de la gamme Arnova

Le constructeur français ne se laisse pas abattre par l’apparente écrasante domination des iPad d’Apple et de l’armada de tablettes Android présentées partout sur le globe par des fabricants de tous poils… A l’occasion du dernier Mobile World Congres de Barcelone, il a signé un accord majeur avec Alcatel One Touch, et dans les jours qui ont suivi avec la présentation d
e ses résultats a dévoilé une gamme de tablettes « bon marché » destinées tout aussi bien aux marchés occidentaux que plus orientaux, avec des arguments qui ne tiennent pas qu’aux tarifs pratiqués… 

Pour Archos, l’année commence sur les chapeaux de roues. D’abord avec de bons résultats financiers sur Q4 2010. La firme d’Henri Crohas, qui a commenté ces résultats devant une poignée de journalistes triés sur le volet, la croissance a été au rendez-vous pour le cinquième trimestre consécutif. Et quelle croissance ! Une hausse de 120% de son chiffre d’affaires au quatrième trimestre 2010 ce qui porte sa progression annuelle à 44%, pour un chiffre d’affaires de 83,3 M€ ! Qui dit mieux ?

Les raisons de ces chiffres sont a trouvés, selon Archos, dans le démarrage efficace de la commercialisation, principalement en Europe, des Internet Tablet de la Génération 8 (ARCHOS 2.8, ARCHOS 3.2, ARCHOS 70 IT et ARCHOS 101 IT), les premières livraisons ayant débuté en octobre.  En outre, la croissance de l’activité a été confortée par le développement important des ventes de Home Tablet aux Etats-Unis. Les ventes de fin d’année sur les MP3/MP4 sont enfin en progression sur l’ensemble des zones (à l’exception de l’Asie).

Commentaire d’Henri Crohas, PDG d’Archos : « En fin d’année, le succès des tablettes de la Génération 8, en particulier des ARCHOS 70 et ARCHOS 101, a dépassé toutes nos attentes. La demande a été telle que nous avons été confrontés à une situation de pénurie dans la plupart des enseignes. La demande se maintient à un très haut niveau au cours de ce trimestre, ce qui confirme le fort potentiel de développement du marché des tablettes et la pertinence des choix stratégiques que nous avons faits très tôt dans ce domaine, il y a plus deux ans.».

Un accord avec Alcatel One Touch

Autre bonne nouvelle, datant cette fois du Mobile World Congress de Barcelone : la signature avec Alcatel One Touch d’un accord de partenariat. Son ambition ? Proposer une offre couplée de tablette + téléphone Android. Dans le cadre du déploiement de sa nouvelle gamme de smartphones Android, AOT a marqué son intérêt pour rapprochement avec Archos. C’est donc chose faite et doit amener à la création d’une offre combinant tablette et téléphone dédiée à tous les opérateurs en Europe comme aux Etats-Unis. Et les deux partenaires évoquent les ambitions exprimées par certains opérateurs de télécommunication : proposer pour l’été 2011, un abonnement unique regroupant les divers terminaux connectés.

L’offre va reposer sur la fonction ‘’One Touch CONNECT’’ qui autorise un partage automatique de la connexion 3G de son téléphone avec une tablette ARCHOS connectée en WiFi grâce à la version Android 2.2 Froyo.  De la sorte, l’accès à Internet directement sur sa tablette devient envisageable en permanence et de partout sans avoir à payer un forfait mobile supplémentaire pour un deuxième appareil connecté (un frein réel pour le client).

ARNOVA : le lapin sorti du chapeau…

Pas à une surprise près, la firme française vient de lancer une gamme de tablettes sous Android, dont le tarif n’a rien à voir avec celui des leaders du secteur, et bien plus intéressant notamment que celui proposé par Apple pour sa nouvelle génération d’iPad. Soit entre 99 et 199 € !

Archos parle de connectivité, de fonctionnalités multimédias supérieures et de sa simplicité d’utilisation. Et pourtant ce que l’on retient avant tout de la nouvelle gamme Arnova annoncée par le fabricant français ce sont ses tarifs : de 99 € à 199 €, pour des tailles d’écran comprises entre 7” et 10” !  Ce, sans compris sur les fonctionnalités et le design, sur l’accès à des dizaines de milliers d’applications via AppsLib et sur la possibilité de visionner des films en haute définition (jusqu’à 720p) en plus des photos.

Le fleuron de la nouvelle gamme est l’Arnova 10. Proposée à 199 €, elle est dotée d’un écran 10.1” haute définition et donne via WiFi l’accès rapide à Internet tandis que sa webcam intégrée ouvre aux utilisateurs les portes de la vidéoconférence. Et puis contrairement à qui vous savez, pas de problème pour hériter d’un port hôte USB afin d’y brancher une souris, un clavier, un APN ou un disque dur externe.

Deuxième de cordée, l’Arnova 8 offre logiquement un écran tactile 8” au format 4:3, et ses performances et ses caractéristiques intrinsèques ne sont nullement en retrait par rapport à l’Arnova 10, tout en étant proposée sur le marché à partir de 129 euros.

Last but not least, dès 99 euros ( !), l’Arnova 7 et son écran tactile 7” donne un accès aisé à Internet et s’avère idéale pour surfer sur le Web, se tenir informé de l’actualité ou jouer.

D’ores et déjà disponible en Europe, via les enseignes du groupe KESA à un prix conseillé de 199€, l’Arnova 10 sera bientôt suivie dans la distribution par l’Arnova 8 (à partir de 149€) et un peu plus tard (courant du second semestre 2011, à partir de 99 euros) !