Virtualisation VMware : le ‘Bullion’ de Bull fait tout sauf buller !

Stratégies Channel

Le novascale ‘Bullion’ de Bull est un monstre de puissance… C’est Bull qui le dit, mais c’est aussi et surtout VMware qui vient de lui attribuer la palme de serveur le plus rapide sous technologie ESX. Jusqu’au prochain record, car les records sont faits pour être battus…

Bull est tout heureux du record que vient de décrocher son novascale bullion : un record dans le secteur très concurrentiel de la virtualisation. Sa machine vient en effet de faire fonctionner simultanément pas moins de 168 machines virtuelles VMware (sous VMware ESXi 4.1). A titre de référentiel, Bull indique que le novascale ‘Bullion’ fait carrément deux fois mieux que son concurrent le plus proche, un ProLiant DL380 G7 signé HP.

Résultat des courses : le ‘Bullion’ décroche un score de 2721,88 points (pour 168 machines virtuelles) au test qui fait référence en la matière (le SPECvirt_sc201) contre 1221 points (pour 78 machines virtuelles) côté HP. A la décharge de ce dernier, la configuration de Bull embarque 32 cœurs Intel Xeon contre « seulement » 12 pour le ProLiant. Et puis ce Bullion, s’il n’est pas à proprement parler un prototype,  reste une machine spécifiquement conçue pour fonctionner nativement sous VMware. Nul doute donc que la firme de Palo Alto aura prochainement l’opportunité d’aligner des configurations plus performantes au test SPECvirt_sc201…

… Ou pas ! Car ce test est encore jeune et ne fait pas encore figure d’incontournable pour qui veut s’essayer à la guerre des performances en virtualisation.  En attendant, selon notre confrère Silicon.fr, seul un serveur IBM x3850 X5 à 64 cœurs arrive actuellement à détrôner le Bullion, avec un score deux fois supérieur à celui de l’offre de Bull (5466,58 points pour 336 machines virtuelles). Et pourtant, note David Feugey, c’est la Red Hat Enterprise Linux 6.0 et son hyperviseur KVM qui se trouvent alors aux commandes…