3 Questions à… Bruno Buffenoir (HP Software France) sur la polémique née de l’association eCUME

Stratégies Channel

Bruno Buffenoir, Directeur HP Software France, avec Jean-Baptiste Preziosi, Solutions Leader pour la partie applications au sein d’HP Software France, sont revenus en interview expresse (“trois questions à…”) sur le feuilleton provoqué par la réaction de l’association eCUME à la roadmap et politique tarifaire de HP Software.

Comment réagissez-vous à la demande de l’association eCUME de revoir la tarification de la version « Premier » de QualityCenter ? Cette requête vous parait-elle légitime ?

Bruno Buffenoir (avec JB Preziosi): Oui, elle me parait légitime : le club eCUME représente la communauté des utilisateurs de solutions de tests Quality Center sur le marché français. Il est important qu’il se prononce pour nous faire savoir si les clients en France ont bien compris notre roadmap produits et la politique tarifaire qui en découle.
Notez que cette réaction n’a existé que sur le territoire français. Le retour sur les nouvelles solutions lancées en Novembre 2010 (ALM : Application Lifecycle Management) ayant été particulièrement positif, je m’explique cette requête par une volonté de clarification quant à la politique tarifaire associée. Les utilisateurs de la solution veulent conserver dans le futur la possibilité de continuer à utiliser Quality Center dans sa version standard (QC 10 Enterprise), sans nécessairement avoir l’obligation de passer par des options supplémentaires payantes. C’est comme cela que nous comprenons leur requête et nous n’avons jamais cessé d’échanger avec eux sur le sujet depuis Octobre 2009 (date de la sortie de la version QC10 Premier).

A cette heure, où en êtes-vous des discussions avec eux à ce sujet ?

Nous nous sommes bien-sûr rapprochés d’eux tout de suite. Du reste, il y a encore une heure nous étions en discussion avec les principaux responsables de cette association. Nous nous sommes donnés pour objectif d’organiser une session extraordinaire, à laquelle nous participerons bien entendu, d’ici quatre à cinq semaines. Le sujet principal en sera le communiqué que l’association a fait paraître. La discussion ne portera pas uniquement sur la politique tarifaire mais aussi sur la roadmap et la sortie du produit ALM 11 dans ce contexte.

Un tel conflit est-il de nature à ternir votre image ou les relations que vous entretenez avec les utilisateurs de cette solution ?

Non, absolument pas. Nous entretenons des relations extrêmement étroites et constructives avec eCUME. Ces échanges sont pour nous de nature à renforcer la compréhension réciproque des attentes et des enjeux. Depuis que notre nouvelle solution est sortie, nous avons déjà enregistré pas moins de 200 nouveaux clients dans le monde, ayant souscrit l’option QC 10 Premier, dont 15 en France et trois en particulier qui sont membres d’eCUME.