WAB 2.2 de Wallix, nouvelle version du AdminBastion, présentée le 25 janvier prochain

News Channel

La nouvelle version du Wallix AdminBastion va être présentée le 25 prochain par Jean-Noël de Galzain et Frédéric Lepied, nouveau directeur technique de wallix.

Wallix AdminBastion (WAB), solution innovante en matière de sécurisation des systèmes d’information qui combine gestion des identités, contrôle des accès et traçabilité des opérations informatiques, va accueillir une nouvelle mouture. Mouture présentée le 25 janvier prochain, au jardin d’acclimatation, par JN de Galzain, son PDG, et Frédéric Lepied, récemment nommé directeur technique de Wallix.

Avec le WAB, les RSSI peuvent contrôler les accès de leurs prestataires externes ou de leurs utilisateurs internes quand ils effectuent des opérations sur les équipements du SI. L’authentification des utilisateurs internes et des prestataires externes peut désormais s’effectuer via un certificat électronique X509 V3. De cette façon, WAB permet d’étendre l’utilisation de cette technologie d’authentification forte sur un périmètre non couvert habituellement, celui des Serveurs Unix, Linux et des équipements réseau. 

En matière de mots de passe, WAB est maintenant en mesure d’appliquer pour les mots de passe utilisateurs une politique de sécurité (changement périodique du mot de passe, durée de validité, longueur, etc.) conforme avec le standard SOX, Bâle II/III et PCI DSS.

Au titre des nouvelles fonctions présentées : la « correspondance de compte » (Account Mapping) permettant une intégration poussée dans l’environnement Active Directory, l’optimisation du poids des vidéos pour une meilleure gestion de l’espace disque, etc.

 « WAB version 2.2 évolue selon trois axes principaux : la mise en conformité, l’ergonomie et le ROI. Etant donnée la place qu’occupe le produit dans la politique de sécurité de nos clients, il était essentiel d’intégrer à la fois des fonctionnalités en matière d’authentification forte et de gestion des mots de passe, tout en améliorant le confort d’utilisation et son rendement », commente Jean-Noël de Galzain. « De cette manière, WAB 2.2 permet de répondre à un besoin opérationnel de l’entreprise tout en résolvant des contraintes légales peu à peu incontournables pour les entreprises qui externalisent leur informatique ».

Il conclut :
« Pour la suite, nous avons prévu d’étendre encore les fonctionnalités de gestion des accès externes et internes au SI, en offrant plus de services en matière de gestion des traces informatiques pour s’adapter aux demandes des RSSI, des directeurs informatiques, et des auditeurs de l’entreprise ».