Intel indemnise Nvidia avec 1,5 Mrd$ en licences croisées

Stratégies Channel

Accusé de pratiques anticoncurrentielles, Intel s’est mis d’accord avec Nvidia pour une indemnité de 1,5 milliard de dollars dans le cadre d’un contrat de licences croisées.

Comme avec AMD, auquel Intel a finalement accepté de verser un montant très conséquent -1,25 milliard de dollars – en novembre 2009, une transaction est en cours de finalisation avec un autre concurrent du secteur des semi-conducteurs. Il s’agit de Nvidia – lequel vient de s’illustrer à l’occasion du salon CES de Las Vegas (cf. article de Silicon.fr :  ‘Les ARM de Nvidia s’attaquent aux PC, aux serveurs…‘)

Intel accepte de verser la coquette somme de 1,5 milliard de dollars. Ce règlement à l’amiable intervient en parallèle de la procédure judiciaire en cours. Ce qui signifie que Nvidia lève sa plainte.  Pour rappel, le procès que subit Intel depuis une dizaine d’années a été conduit après que des autorités de régulation de la concurrence ont fait état de “pratiques monopolistiques” en Europe, aux Etats-Unis, au Japon et en Corée.

Dans une communication officielle ce 11 janvier, Nvidia et Intel ont déclaré qu’ils mettaient fin au contentieux qui les oppose depuis des années. Ils confirment qu’un accord de licences croisées a été signé entre les deux parties pour une durée de 6 ans. C’est dans ce contexte de coopération technologique, que s’effectuera le versement d’un milliard et demi de dollars.
Le quotidien britannique Financial Times de ce 11 janvier rappelle qu’une telle issue à ce litige avait déjà été esquissée l’été dernier, quand Intel avait fait part d’un accord avec l’administration américaine, la FTC (Federal Trade Commission), pour l’utilisation d’un standard ouvert afin de permettre à ses concurrents de connecter leurs produits sur ses plates-formes de composants.

Cet arrangement prend toute sa dimension à l’heure où Intel, comme AMD et Nvidia, s’apprête à mettre sur le marché des systèmes hybrides réunissant, sur la même unité de silicium, processeur de calcul et processeur graphique.