Selon les experts réunis par Oxygen, 2011 sera l’année du Cloud

News Channel

Le Cloud, tout le monde en parle… Mais 2011 devrait être son année, si l’on en croit une escouade d’experts, sous l’égide d’Oxygen, qui prenent la parole à ce sujet, de NEC IT à Insight (bientôt dans ces colonnes) en passant par Oodrive, Deny All et quelques autres membres du syndicat professionnel IT.

« To  be Cloud or not To be…Telle ne sera pas la question de 2011 ! » affirme Laurent Clerc, Responsable Offre DataCenter chez NEC IT Platform Solutions. 

2011 s’annonce en effet, d’après le Syntec Numérique, une année faste pour le secteur IT et surtout pour le Cloud. Ses membres sont d’accord sur le constat qu’il n’est pas toujours évident de faire le tri entre les concepts liés au cloud (SaaS, PaaS, IaaS…) et sa réalité. Qu’un éclaircissement s’impose.

« Durant l’année à venir, les décideurs devront réellement s’interroger sur la place qu’ils accordent à l’informatique dans leur stratégie d’entreprise » poursuit Laurent Clerc. Pour Hervé Le Fell, Directeur Général France d’Insight, « 2011 devrait être l’année de la concrétisation du concept, si l’on veut faire un parallèle rapide, l’on peut dire que le Cloud est au même niveau de maturité que les réseaux il y a 20 ans ».

Dans ce cadre, le mode SaaS continuera d’être la tête de pont du Cloud. Selon Gilles Samoun, CEO de NTR Global : « Le SaaS est LA plateforme de prédilection des entreprises qui exigent de la sécurité, de la fiabilité et de la disponibilité ».

Cette croissance verra donc de nouvelles problématiques se poser comme le souligne Stanislas de Rémur, PDG du Groupe Oodrive « le Cloud Computing posera aussi en 2011 la question de son intégration concrète dans l’informatique des entreprises et des administrations ».

La prise de conscience de l’importance du Cloud nécessitera également d’après Renaud Bidou, Directeur Technique de Deny All, « la mise en œuvre des premières solutions de sécurité réellement adaptées aux problématiques du cloud ».

Reste un problème à résoudre, celui de la valeur, comme l’exprime Eric Rousseau, DG de Veepee : « Pour les fournisseurs, explique-t-il, tout l’enjeu se situe maintenant du côté de la valeur qu’ils vont savoir créer et proposer pour pérenniser la confiance des clients et la vie des offres. »

A suivre donc…