Le Syntec s’engage à nouveau dans l’amélioration des relations entre clients et fournisseurs

Stratégies Channel

A l’instar des grands groupes adhérents à la Charte de bonnes pratiques entre donneurs d’ordres et PME , Syntec numérique vient de s’engager à améliorer les relations clients / fournisseurs.

Un engagement affirmé à l’occasion d’une troisième vague de signatures nationales de la Charte de bonnes pratiques qui a eu lieu le mardi 14 décembre, en présence de Christine Lagarde, Ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, de Jean-Claude Volot, Médiateur des relations inter-entreprises industrielles et de la sous-traitance, et de Gérard Rameix, Médiateur du crédit aux entreprises.

Parmi les signataires de la charte, les plus connus des membres de Syntec numérique à avoir apposé leurs signatures sur la Charte ont pour noms Atos Origin, Devoteam, Groupe Open, HP France, Logica, Microsoft, SAP, Steria et Unisys

Mise en place à l’initiative de la Médiation du crédit, la Médiation des relations inter-entreprises industrielles et de la sous-traitance et la Compagnie des Dirigeants et Acheteurs de France (CDAF), cette Charte a pour but de faire évoluer les comportements afin de créer une relation équilibrée, authentique et durable entre grandes entreprises, opérateurs publics et PME. Le Syntec numérique rappelle que cette relation équilibrée, qui doit s’appliquer également dans les relations clients / fournisseurs de prestations intellectuelles, est une de ses demandes fortes. Il appelle de ses vœux le fait que cette charte puisse constituer un socle de bonnes pratiques devant s’appliquer en plus des lois déjà en place, notamment la Loi de Modernisation de l’économie.

En signant la Charte, les grands groupes s’engagent en outre à respecter 10 engagements pour des achats responsables afin d’éviter des comportements abusifs dans la connaissance et le respect de leurs droits et devoirs respectifs. La Charte prévoit, en outre, la désignation par chaque signataire d’un « Médiateur interne », véritable correspondant pouvant être contacté par tout fournisseur en cas de conflits ou litiges. Afin de veiller à la bonne mise en œuvre de ces engagements, le signataire mettra également en place un système d’indicateurs de suivi. Après les deux signatures des 11 février et 28 juin 2010, au niveau national par Christine LAGARDE et 45 donneurs d’ordre, 16 autres signatures ont également eu lieu en région.