Chaque jour, plus de 300.000 smartphones Android trouvent preneurs

News Channel

Le succès d’Android ne retombe pas…  L’arrivée du Nexus (Two) S de Samsung et d’une flopée de tablettes sous l’OS de Google dans les prochains mois pourraient bien transformer 2011 en année Android. La pomme va-t-elle se laissée croquer ?

« Il y a plus de 300.000 téléphones Android activés chaque jour. » C’est par ce sobre et laconique tweet qu’Andy Rubin, père d’Android, responsable du projet et VP chez Google, a annoncé cette information la semaine dernière. Soit 100.000 activations de plus que les 200.000 terminaux Android comptabilisés en août dernier par Eric Schmidt, le Pdg de Google.

Si ce chiffre est exact, cela signifie qu’il se vend près de 10 millions de smartphones Android par mois. Soit bien plus que les 14,1 millions d’iPhone vendus au cours du quatrième trimestre fiscal d’Apple, son meilleur trimestre de tous les temps en termes de ventes du téléphone à la pomme avec une progression annuelle de 91 %. C’est aussi, on s’en doute, mieux que les ventes des BlackBerry (12,1 millions) sur le trimestre. Néanmoins, en novembre, les terminaux de RIM auraient repris du poil de la bête aux Etats-Unis en termes d’usage en ligne, avec 34 % d’audience juste devant Apple (33 %) et près de 24 % pour Android (qui a toutefois multiplié par 3 son influence sur le marché en un an).

Et la tendance pourrait s’accentuer… L’OS mobile n’est en effet plus seulement la plateforme qui équipe les smartphones d’une vingtaine de constructeurs (avec, parmi les derniers en date, le BeTouch E140 d’Acer). La plateforme de Google se diffuse désormais aussi via les tablettes. A commencer par celle du coréen Samsung, la Galaxy Tab aux ventes prometteuses (on parle d’1,5 million d’unités pour la fin de l’année, certes loin du succès de l’iPad). Un mouvement qui devrait s’accélérer en 2011 avec l’arrivée de Honeycomb, la version dédiée aux tablettes d’Android.

Fort de ce succès, Google a même décidé de relancer la machine Nexus. Fabriqué par HTC, le premier téléphone estampillé Google, le Nexus One, n’avait pas rencontré le succès escompté (même si Google avait revendiqué faire du terminal une vitrine technologique plus qu’assurer une ambition commerciale). Ce flop  relatif (100.000 ventes) n’aura cependant pas refroidi les ardeurs de Google. La firme de Mountain View a récemment présenté le Nexus Two ou, plus exactement, le Nexus S (S comme Samsung, son nouveau fabricant) sous Android 2.3 (Gingerbread). La commercialisation doit débuter aux Etats-Unis à la mi-décembre, autour du 20 en Europe. Trop juste pour faire un « carton » pour ces fêtes de fin d’année, mais de quoi lui assurer une présence de nature à chatouiller les ventes de l’iPhone.

Les modèles de tablettes sous Android devraient également se multiplier en 2011. Acer a notamment annoncé les siennes pour avril (en 10 et 7 pouces). Motorola, Archos, Dell, Toshiba notamment, devraient contribuer au mouvement avec de futurs produits évoqués ces derniers temps. Mais la surprise pourrait provenir de Nokia. A l’occasion des conférences D: Dive Into Mobile de All Thing Digital, la semaine dernière, Andy Rubin a laissé entendre que le constructeur finlandais regarderait avec intérêt l’offre Android. « La société a une nouvelle direction [la récente nomination de Stephen Elop, NDLR]. Ils évaluent beaucoup d’alternatives [à Symbian]. Je suis ouvert d’esprit et un grand promoteur d’Android », a-t-il déclaré à cette occasion selon des propos repris par EweekEurope.co.uk.

Alors, 2011, l’année d’Android? A suivre !