Alcatel-Lucent subventionne l’acquisition ou le renouvellement des équipements télécoms des TPE/ PME jusqu’à 750 euros

News Channel

Avec son programme « Communiquer c’est gagner », Alcatel-Lucent met sa technologie et des aides au financement inédites à la portée des entreprises de moins de 100 salariés. A la clé ? Jusqu’à 750 euros d’avantage client.

Le mieux pour bénéficier de cette opération, valable jusqu’au 31 décembre prochain, est de se connecter à www.communiquercestgagner.com. L’idée est de faciliter l’acquisition ou la modernisation des équipements télécoms des TPE et PME de moins de 100 salariés. S’inscrivant dans une logique de « prime à la casse » (bien connue dans le monde de l’automobile), l’offre prévoit que chaque PME déjà dotée d’une solution de communication Alcatel/Alcatel-Lucent de plus de 5 ans et qui souhaite migrer vers une configuration IP soit ainsi en mesure de bénéficier d’une offre de remboursement pouvant aller jusqu’à 750 euros*. Et outre le chèque de remboursement, le dispositif comporte aussi une offre de financement à taux zéro des équipements.
Pour les TPE notamment, échanger à moindre frais leur ancien PABX contre une solution packagée globale OmniPCX Office d’Alcatel-Lucent incluant une suite logicielle IP présente un grand intérêt. Ces TPE auront selon l’équipementier la possibilité de gagner en productivité avec sa solution PIMphony, en indépendance et en sécurité avec ses outils de télétravail, en « joignabilité » avec sa solution ACD et en économie sur les coûts de déplacements avec MyTeamwork.
A noter que pour bénéficier de l’opération, les petites entreprises ont aussi la possibilité de s’adresser au réseau de revendeurs habituel Alcatel-Lucent qui relaie la campagne « Communiquer c’est gagner ». Salime Nassur, directeur Marketing France des activités Entreprise d’Alcatel-Lucent, explique : « Tout comme le Dynamic Tour effectué en région au début de l’été, l’objectif de cette campagne est avant tout d’asseoir notre leadership, de renforcer notre notoriété et également de conquérir de nouvelles parts de marché. Nous voulons aussi démontrer combien Alcatel-Lucent a changé. En 2011, nous multiplierons et intensifierons ce type d’initiatives. »

« Notre ambition, au travers de ce programme, est de doter les petites entreprises de ce qui se fait de mieux en termes de télécoms, de solutions collaboratives et d’offres mobilité. Nous avons voulu rendre les outils communément utilisés dans les grands comptes, accessibles aux très petites structures. Cette démarche offensive est fidèle à notre vision de l’Entreprise Dynamique suivant laquelle les solutions de communication doivent constituer un support efficace pour les entreprises, et les rendre plus compétitives et plus performantes », explique pour sa part Mathieu Dulac, responsable Marchés PME, Alcatel-Lucent, avant que S.Nassur ne conclue : « En France, nous équipons plus de la moitié des grandes entreprises. Notre volonté était de faire bénéficier les petites structures du savoir-faire déployé auprès de ces grands comptes. Notre souhait est également, en parallèle, d’accroître notre part de marché sur le segment des PME ».