Au coeur de la Silicon Valley… Joyent : pionnier de Cloud sans nuages

Stratégies Channel

Belle réussite pour cette start-up qui rivalise avec Amazon EC2 ou Microsoft Azure. Déjà un beau portefeuille, mais qu’en sera-t-il de son expansion internationale ?

Un pionnier-as-a-service de 5 ans

A l’issue d’un road-reportage au cœur de la Silicon Valley, l’équipe de Silicon DSI a rencontré Joyent, pionnière du Cloud Computing. Edifiant…

Installée au cœur de San Francisco, au 345 California Street (20eme étage), Joyent a été créée en 2004 grâce à un capital d’amorçage constitué par son fondateur et dirigeant David Young, soutenu en 2005 par Peter Thiel co-fondateur de Paypal.

Dès l’origine l’objectif était clair et ambitieux – surtout à l’époque – : fournir une infrastructure à la demande ou une IaaS (infrastructure as a service) aux éditeurs de services Cloud, dirait-on aujourd’hui. Au passage, elle propose également une plate-forme de développement d’applications Web (PaaS ou Platform as a service).

Joyent lance son offre Cloud en 2006, et devient même bénéficiaire dès 2008 ! En 2009, Joyent obtient un financement (Serie C) de 15 millions de dollars grâce au trio Intel Capital, Greycroft Partners, et Liberty Global. Une opportunité pour se développer à l’international. D’ailleurs Joyent France a d’ailleurs ouvert en juin dernier, sous la direction de Philippe Weppe, président EMEA de Joyent (ex de Risc Group).

Outre sa solution en mode Cloud, Joyent décide alors de vendre aussi sa solution à d’autres, entreprises ou fournisseurs de services Cloud, dans le sillon du “private Cloud”. En clair, elle s’installe sur des créneaux aujourd’hui occupés aussi par Amazon EC2 (Elastic Compute Cloud) pour l’Iaas et par Microsoft Azure pour le PaaS (ou encore par force.com de salesforce.com). Et cette année, Dell signe un accord OEM avec Joyent pour utiliser ses Smart Technologies afin de proposer des Clouds “clés en main” sur ses serveurs. Joyent et ses plus de 80 employés comptent déjà de nombreux clients dans le monde comme ABC, Disney, CNN, Facebook, LinkedIn, Yahoo ou encore vente-privee.com.

Rod Boothby, Joyent


Embaucher les meilleurs

À l’origine, l’entreprise souhaite développer une pile applicative capable de rendre transparentes les infrastructures qui doivent s’adapter selon les besoins, le plus automatiquement possible. « L’entreprise n’a pas à se soucier de l’infrastructure. Ce n’est ni son métier ni sa préoccupation. Elle souhaite surtout du service de qualité pour pouvoir développer au mieux ses activités,» souligne Rod Boothby, directeur en charge du développement de l’activité chez Joyent. « Nous avons donc développé une pile de logiciels pour permettre cela à partir d’Open Solaris. Toutefois, nous avons fortement développé autour de la version initiale pour l’adapter à nos besoins. Pour cela, nous avons donc recruté des ingénieurs en charge du développement de Solaris.»

La suite sur http://dsi.silicon.fr/nouveautes/au-coeur-de-la-silicon-valley-joyent-pionnier-de-cloud-sans-nuages-751