Sandisk lance son programme partenaires pros à l’occasion du Salon de la Photo à Paris

Stratégies Channel

C’est à l’occasion du Salon de la Photo de Paris, que Serge Berghman, le nouveau Regional Sales Manager France de SanDisk (et ancien d’Avid/Pinnacle) et Christophe Rocca, Directeur Marketing Europe du Sud du fabricant de mémoires, ont annoncé et lancé dans la foulée l’Official Photo Partner en France. Un programme axé sur les photographes professionnels et destiné à offrir de nouveaux avantages aux revendeurs dans le secteur. 

Des marges plus élevées, grâce à la dynamisation des opportunités commerciales et des ventes additionnelles au travers de remises sur certaines gammes de produits, l’accès exclusif à un portail dédié baptisé «  Official Photo Partner » et offrant une mine d’informations et des promotions, mais aussi de meilleures connaissances pour vendre plus efficacement en boutique et en ligne les produits SanDisk grâce à des formations, un contact régulier avec SanDisk, des supports points de vente et des promotions. Tout cela forme le corpus du nouveau programme partenaires mis en place par Sandisk dans le monde, et désormais en France. Serge Berghman, Regional Sales Manager France et Christophe Rocca, Directeur Marketing Europe du Sud nous ont présenté cette initiative à la veille de l’ouverture du Salon de la Photo auquel SanDisk a participé via Techni Ciné Phot.

La société américaine, créée en 1988 et entrée en bourse en 1995, est loin d’être une inconnue. Elle est même l’un des trois premiers fabricants de mémoires de type RAM et Flash. Elle a réalisé l’an passé près de 3,57 milliards de dollars de CA et emploie plus de 3 300 employés dans le monde. Sa présence dans la distribution est massive, SanDisk revendiquant pas moins de 242 000 « retailers » dans le monde. Mais bien sûr, on connait aussi SanDisk pour ses innovations, on lui doit l’invention de plusieurs grands formats de cartes mémoire, à commencer par la SD (ses initiales). 
Elle est en possession de plusieurs centaines de brevets détenus à l’échelle planétaire. Et le groupe s’enorgueillit de posséder la plus grande usine de mémoires flash au monde – elle est située à Yokkaichi, au Japon.

La firme qui évoque le chiffre impressionnant d’1 million d’unités de cartes mémoire par jour et revendique le statut de N°1 mondial des cartes mémoire pour téléphones mobiles, est aussi – selon l’institut GFK – leader sur le marché français avec 36% de PDM en cartes image et 20% en cartes mobiles. En ce qui concerne le type de mémoires, nos interlocuteurs ont évoqué un passage naturel assez rapide de la SDHC à la SDXC, et une part déclinante de la CompactFlash, quand bien même dans le secteur de la photo pro, le poids de ce type de cartes reste non négligeable.

Et les clés USB ? Fort marché de volume, ce type de produits est de la responsabilité de la division retail, tandis que le service OEM a également un poids considérable, avec grosso modo 1/3 des ventes.

« Au-delà de la notion de prix, explique Christophe Rocca, nous essayons de nous positionner dans des produits intermédiaires ou haut de gamme, dont les clés ‘backup’. Et la montée en gamme s’opère sur des capacités de plus en plus importantes. »

L’OPP (Official Photo Partner) à destination de la distribution photo.
Lancé officiellement le 18 octobre dernier en France (dans la plupart des autres pays européens, mais avec un lancement échelonné en Grande-Bretagne, Belgique, Allemagne, Hollande, …), ce programme doit être perçu par les revendeurs spécialisés comme une opportunité commerciale intéressante. Côté Sandisk, il s’agit d’améliorer sa visibilité et de doper sa communication, d’augmenter le nombre de partenaires existants et, pour ceux déjà en compte, de renforcer les relations communes. But ultime : faire croitre les ventes de cartes mémoire dans le secteur professionnel, « leur donner des armes pour mieux lutter contre les ventes des canaux mass market », précise Serge Berghman. Accessoirement, il s’agit de sauver le soldat CompactFlash, un format de cartes passé de mode mais qui conserve encore ses fans dans le monde professionnel. Sandisk souhaite donc conserver autant que faire se peut ses parts de marché, notamment sur le segment des CompactFlash hautes performances tout en faisant croitre en parallèle les ventes de SDHC et MSPD hautes performances.

Pour les revendeurs, le principal avantage induit par l’OPP c’est la remise qui leur est accordée : jusqu’à 15% sur les produits photo des gammes Ultra et Extreme. C’est aussi l’accès exclusif au portail qui leur est dédié (« Official Photo Partner ») avec à la clé des informations, des articles, des conseils utiles et des PLV exclusives. Dans un futur proche, il sera possible de cumuler des points et de remporter des lots importants, ainsi qu’accéder à des formations en ligne sur les produits et solutions. 
Sandisk inaugure ce nouveau programme partenaire avec la gamme Extreme team et un ODR courant du 1er novembre au janvier prochain. Et pas des moindres : 50% remboursés sur des cartes mémoire Extreme (SD ou CompactFlash).

Le Contexte de lancement d’OPP:

– Le canal des spécialistes photo est en déclin / celui des ventes en ligne en augmentation.

– Les spécialistes photo représentent une opportunité commerciale importante (produits photo hautes performances) avec des marges supérieures à la moyenne

– Le marché CF (CompactFlash) est en repli naturel de 30%

– Le marché SDHC représente une opportunité de croissance

– Le prix de vente moyen des cartes Extreme reste élevé comparé au marché