IBM dévoile un Cognos 10 à la sauce “social” et “Web 2.0”

Stratégies Channel

IBM profite de son événement IOD 2010 pour lancer la version 10 de Cognos et réaffirmer sa stratégie axée sur le Business Analytics. Par notre envoyé spécial à Las Vegas, José Diz.

« Merci aux plus de 10 000 participants à cet événement majeur pour IBM ! » lance Robert Leblanc, directeur adjoint Middleware Software chez IBM, lors de la session d’ouverture de l’Information OnDemand 2010. Parmi les inscrits, pas moins de 3 000 utilisateurs de Cognos et de SPSS auraient fait le déplacement. Et la taille de la manifestation sur “l’information et l’analytique” répond à cette affluence sur 4 jours : 600 sessions de formation technique, 110 présentations de solutions sectorielles, 128 ateliers avec prise en main, 300 témoignages de clients… Gigantisme, quand tu nous tiens !

Et si Cognos passait de 8 à 10 ?

Grande annonce du jour, Cognos 10 a été la vedette incontestée de ce millésime, malgré d’autres annonces au sujet de DB2 ou d’Infosphere, peu soulignées par les ténors d’IBM. Passer de Cognos 8 à Cognos 10 ? Pourquoi pas, puisque nous sommes en 2010 ? IBM semblait tenir à cette numérotation à deux chiffres. Au moins, la migration de la version 9 vers la version 10 sera vraiment transparente !

Déchaîner l’intelligence en ôtant les obstacles

Rob Ashe, directeur général Business Analytics chez IBM, ne tarit pas d’éloges sur cette nouvelle mouture : « Les innovations de Cognos 10 sont l’aboutissement de 6 ans de travail pour IBM. Nous utilisons le slogan “Intelligence Unleashed” [intelligence dé-chaînée, ou Intelligence libérée], car Cognos 10 permet de prendre facilement des décisions en s’affranchissant des obstacles techniques de connexion aux sources de données, de créer des schémas analytiques réutilisables par d’autres, de discuter et partager en temps réel… Bref : trouver, comprendre et partager l’information simplement.»

Trois axes sont mis en avant pour présenter les nouveautés de cette version majeure : “liberté de penser”, “se connecter aux autres” et “faire simplement”.

Un espace de travail repensé et ergonomique

IBM a fortement amélioré le Workspace, espace de travail de l’utilisateur : une interface ergonomique, plus interactive avec des éléments qui se mettent à jour de façon croisée… Depuis son interface interactive de type Web 2.0, l’utilisateur peut : utiliser le glisser-déposer entre les éléments de Cognos mais aussi depuis l’extérieur (feuille Excel, bases de données…) et mettre ces éléments en forme dans Cognos ; accéder à une recherche améliorée et à des assistants vers les données externes optimisés ; utiliser de façon automatisée les requêtes SAP BW ; et même utiliser les fonctions de planning, de conception de scénarios, de real-time monitoring et d’analyses prédictives sans quitter son écran initial. Depuis ce workspace unifié, un ou deux clics permettent de naviguer en profondeur dans les données (Drill), et même de déclencher de scénarios “what is”, “What if” et même “what might be”.

Incontournable réseau social aux vertus collaboratives

« La prise de décision dans l’entreprise implique généralement plusieurs personnes. L’utilisateur souhaite donc pouvoir échanger avec d’autres employés sur un sujet ou sur une décision, partager de l’information, des avis ou des documents. Cognos permet de le réaliser selon le contexte dans lequel se trouve l’utilisateur en lui indiquant les contacts ou documents les plus pertinents. Pour parvenir à ce résultat nous avons intégré Lotus Connections dans Cognos 10 » annonce Rob Ashe.

La solution permet donc aussi de mettre en place des workflows intégrant, par exemple, les personnes impliquées dans une chaîne de décision. Et chacun peut intégrer des annotations (jusqu’au niveau de la cellule), retrouver les fils de discussion en lien avec ses analyses, etc. ce partage d’expertise peut effectivement se révéler intéressant. Encore faut-il que chacun y contribue activement, sans quoi la recherche d’expertise risque d’être très vite limitée…

Mobilité et simplicité

L’utilisateur peut désormais consulter des rapports dynamiques en mode déconnecté, avec les fonctions de type drill, zoom, etc.

Cognos 10 ne pouvait pas échapper à la tendance Mobile avec une implémentation sur iPhone et iPad, mais aussi BlackBerry, Windows Mobile ou Symbian avec les fonctions drill-up, drill-down et drill-through.

Les performances sont améliorées grâce à la technologie In-Memory : utilisation de modèles d’intelligence pour booster les performances en environnement hétérogène, agrégations et calculs pour accélérer les traitements, caching amélioré (hiérarchies, membres, facts…) ou meilleure cohérence des sources Olap pour SAP BW, TM1 et Essbase.

IBM a également enrichi Cognos Lifecycle Manager avec la mise à jour “sans couture” et la gestion en temps réel simplifiée. Lors de mises à jour logicielles ou de modifications de sources de données, l’utilisateur peut évaluer l’impact des changements sur son environnement d’exploitation. En comparant les situations, il peut optimiser les évolutions et améliorer les performances finales. Enfin, il peut aussi renoncer à un changement si l’impact s’avère désastreux.

Enfin, Cognos 10 peut être déployé sur Power et System z, mais aussi en mode Cloud, sur IBM Cloud ou via Amazon Web Services.