Ingres Database 10 met l’accent sur les performances et les outils de migration

Stratégies Channel

Avec la version 10, Ingres Database monte encore un peu plus en puissance… et à l’assaut des logiciels de gestion de bases de données propriétaires.

Ingres Corporation vient de dévoiler la version 10 de sa solution open source de gestion de bases de données Ingres Database. Au menu, une vitesse de traitement en hausse et des outils permettant de faciliter la migration des données depuis d’autres produits, tels ceux proposés par des compagnies comme Oracle, Microsoft ou Sybase.

« Les nombreuses fusions et acquisitions qui ont marqué le secteur des bases de données l’an dernier ont poussé les clients à s’interroger sur l’avenir des technologies de bases de données concernées », remarque Roger Burkhardt, CEO d’Ingres. « Avec Ingres Database 9.3, nous facilitions déjà la migration vers un produit plus fiable et stable. La version 10 transforme l’essai avec des nouveautés qui simplifient davantage encore la migration depuis des plates-formes insuffisamment stables et qui coûtent pourtant très cher. »

Parmi les nouveautés de cette mouture, nous trouvons la possibilité pour chaque utilisateur de travailler sur un instantané de la base de données (multi-versioning), ce qui élimine les risques d’interblocage. Autre fonctionnalité, le chiffrement des données peut être activé pour un champ précis (column encryption), contenant par exemple des informations sensibles. Les requêtes pourront dorénavant être transmises par lot. Enfin, le chargement en masse de données au sein d’une base (le bulk loading) pourra être jusqu’à deux fois plus rapide que précédemment. Du solide pour cette nouvelle version.